fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
  • © DR

  • © DR

  • © DR

TF1. La Tanzanie vue du train

26 septembre 2021
- -
Par : S. D.

Encore quelques jours pour voir ou revoir le reportage diffusé au journal de 20 h de TF1 le 12 septembre dernier et qui nous emmène en Tanzanie, à bord d’un train qui parcourt quelque 1 200 km en 40 heures (du moins quand tout se passe bien). Le mythique « Central-Railway » effectue le parcours entre Dar-es-Salam, sur l’océan Indien et l’imposante gare coloniale de Kigoma, sur le lac Tanganyika.

A l’heure du départ, il faut savoir jouer des coudes pour trouver une place où s’asseoir. Les rames sont bondées : au lieu des 1 000 passagers prévus, ce sont 2 000 personnes qui s’y entassent. les Tanzaniens apprécient le train, surtout en opposition au transport routier… Le train dessert 64 gares. La plupart de ces gares ont été construites entre 1905 et 1914, en même temps que la ligne. Premier arrêt important : Dodoma. La ville est devenue la capitale officielle de la Tanzanie en 1973, bien que Dar-es-Salam continue à concentrer pouvoir politique et économique. A l’heure du déjeuner, nous passons par la cuisine du train qui parvient à servir quelques 200 repas par service dans un espace des plus exiguës. Le chef, Abdallah Saïd, officie depuis 35 ans à bord des trains tanzaniens. Il explique : « Je me brûle souvent… Avec de l’eau, avec de l’huile… Mais ça fait partie du travail, c’est normal ». Mais la plupart des voyageurs préfèrent se sustenter aux différents arrêts – une solution bien plus économique. A chaque gare, une nuée de vendeurs ambulants prend possession du quai le temps de l’arrêt. Un marché éphémère qui disparaîtra aussi rapidement qu’il est apparu.

L’imposante gare coloniale de Kigoma marque la fin du voyage. L’équipe de TF1 aura finalement mis 48 heures pour atteindre sa destination finale.

A voir sur www.tf1.fr.

Voyage rustique à bord d’un train en Tanzanie.

Reportage de O. Santicchi, B. Lachat, D. Riques et F.C. Géroult.

 

Cet article est tiré du numéro 3851 de La Vie du Rail.

Plus d’actualités et dossiers sur le rail dans La Vie du Rail version papier ou en ligne !

Pour suivre toute l’actualité culturelle ferroviaire, suivez Samuel Delziani, chef de la rubrique Culture Rail de la Vie du Rail, sur Twitter.



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS