fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
© RATP

RATP. Petite et grande histoire des stations de métro

12 juillet 2020
- -
Par : Samuel Delziani

La RATP a décidé d’exploiter l’incroyable richesse de ses archives pour offrir aux internautes anecdotes et informations sur plusieurs stations emblématiques de son réseau. De la station Glacière à la station Barbès-Rochechouart, en passant par Cité, Maison Blanche ou encore Montparnasse – Bienvenüe : ce voyage à travers le réseau nous emmène au quatre coins de Paris et jusqu’à l’époque gallo-romaine !

Liège qui doit son nom aux remous de l’histoire. La station Gambetta qui avale la station Martin Nadeau. Barbès-Rochechouart où se joue un moment clé de la résistance parisienne. Ou encore Austerlitz et son viaduc qui constitue une véritable prouesse technique. Ainsi ce dernier détrône le pont Alexandre III et devient le plus grand pont de la capitale… Une websérie sur l’incroyable histoire des transports parisiens anime le site Internet de la RATP depuis le début du mois d’avril, l’occasion de parfaire sa connaissance du métro parisien comme de l’historie de la capitale. A l’heure où nous écrivons ces lignes, déjà 12 épisodes ont été publiés (voir encadré), dont le dernier accessible depuis le 29 juin dernier, est consacré à la station Maison Blanche, dans le 13e arrondissement. Cette station de la ligne 7 est ouverte en 1930. Nous apprenons les dessous de sa dénomination, l’histoire de sa place dans le réseau, mais également qu’elle a été un temps partie prenante de la défense de la ville. En 1935, elle est transformée en prototype d’abri anti-aérien totalement étanche aux gaz de combat. D’ailleurs, ce sera également le cas de Place des Fêtes qui bénéficie d’une grande profondeur (24 mètres). Deux stations choisies au hasard, parce qu’elles desservent des quartiers densément peuplés. Des portes étanches à l’air y ont été installées. Celles de la station Maison Blanche sont toujours visibles encore dans le tunnel.

Toujours dans le 13e arrondissement, la station Glacière sur la ligne 6 est ouverte le 24 avril 1906. Son nom vient de la rue de la Glacière, laquelle correspond à un ancien chemin reliant Paris à Gentilly en passant par le hameau de la Glacière. Celui-ci était alors traversé par la Bièvre et ses nombreuses mares et étangs gelaient en hiver. La glace était entreposée dans des puits maçonnés et dans d’anciennes carrières des hauteurs du parc Montsouris. Ces pains de glace étaient ensuite vendus dans tout Paris. Nous découvrons ainsi les secrets de construction d’une station qui n’était pas initialement prévue, la station Cité et de la traversée sous-fluviale de la Seine à l’occasion de la construction de la ligne 4, la première ligne Nord Sud. Les ingénieurs développent de nouvelles technologies, comme le bouclier, ancêtre des tunneliers d’aujourd’hui, les caissons immergés dans la Seine et même la congélation du sol pour s’affranchir des terres argileuses ! Une congélation sur une longueur de 64 mètres permise par 57 forages de 17 mètres de profondeur recevant en circuit permanent une injection de saumure de chlorure de calcium refroidie à moins 27 degrés afin d’obtenir un terrain gelé et sec. La technique est si efficace que les ouvriers peinent à attaquer la terre ainsi refroidie. Cerise sur le gâteau, des vestiges gallo-romains sont découverts lors de la construction de la station Cité : une grande basilique d’au moins 60 m. de long sur 35 m. de large, la plus grande connue en Gaule pour cette période !

 

Les 12 épisodes disponibles :

– Maison Blanche, réputée invulnérable

– Glacière, l’âge de glace

– Montparnasse-Bienvenüe, hommage au père du métro

– Barbès-Rochechouart, la résistance en action

– Cluny – La Sorbonne, tout feu tout flamme

– Place Monge, entre inspiration gallo-romaine et années folles

– Liège, ne m’appelez plus jamais Berlin

– Gare d’Austerlitz, la station au viaduc

– Sèvres-Babylone, l’apogée du style Nord-Sud

– Prouesse technique à la station Gare de Lyon

– Gambetta, la grande station qui a mangé la petite

– La station Cité n’était pas prévue

 

A voir sur : www.ratp.fr/decouvrir/coulisses/au-quotidien

 

Pour suivre toute l’actualité culturelle ferroviaire, suivez Samuel Delziani, chef de la rubrique Culture Rail de la Vie du Rail, sur Twitter.

Plus d’actualités et dossiers sur le rail dans La Vie du Rail version papier ou en ligne !



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS