fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
© D. Chauveau – Département du Loiret

Loiret. Le viaduc de Sully-sur-Loire transformé en voie verte

17 juillet 2020
- -
Par : S. D.

Construit entre 1877 et 1880, le viaduc de Sully-sur-Loire a permis aux trains de traverser le Loiret jusqu’en 2011, année où le traffic de marchandises a cessé sur ce tronçon à voie unique de 30 km de la ligne Orléans – Aubigny. Long de plus de 400 mètres, en poutre en treillis, il se compose de six piles, de deux culées et d’une structure métallique fermée qui donne à l’ensemble un charme industriel.

Inutilisé depuis, l’ouvrage a trouvé aujourd’hui une nouvelle vie en devenant une voie verte dédiée aux « mobilités douces ». Les travaux réalisés par le Département du Loiret – mis en pause à l’occasion de la crise sanitaire – ont été achevés. Depuis le 30 mai, le pont ferroviaire situé entre Sully-sur-Loire et Saint-Père-sur-Loire accueille les promeneurs et les cyclotouristes qui peuvent désormais franchir la Loire en toute sécurité tout en profitant d’une vue imprenable sur le beau château-fort de Sully-sur-Loire.

Auparavant les cyclistes devaient emprunter le pont de la RD948. Le trafic soutenu de véhicules et de poids lourds – en tout 16 000 par jour – rendait l’exercice désagréable et dangereux pour les 30 000 cyclistes qui traversent la Loire chaque année entre Saint-Père-sur-Loire et Sully-sur-Loire. Les travaux d’adaptation se sont déroulés entre avril 2019 et mai 2020. Le coût total de l’opération s’est élevé à 2,2 M€, dont 1,45 M€ financés par le Département qui a signé avec la SNCF une convention d’occupation du viaduc pour 20 ans, renouvelable. La Région a également participé à hauteur de 500 000 euros.

Après avoir déposé les rails et les traverses, un platelage en bois de 4 m de large adapté PMR a été installé sur l’ensemble de l’ouvrage. Puis, on a posé des garde-corps pour sécuriser la nouvelle voie. Un éclairage spécifique a été mis en place ainsi que des rampes d’accès adaptées PMR de part et d’autres de l’ouvrage. Une rampe d’accès côté Saint-Père-sur-Loire a été crée et l’intersection avec le chemin de la levée à Sully-sur-Loire a été sécurisée.

Des nichoirs à chauve-souris ont été installés sur la partie inférieure du viaduc, la vallée comptant plusieurs espèces remarquables de ce mammifère. Cet aménagement doit devenir un maillon du circuit Le Loiret au fil de l’eau, des canaux du Loing et de Briare, du canal d’Orléans et de la Loire à Vélo.

 

Pour suivre toute l’actualité culturelle ferroviaire, suivez Samuel Delziani, chef de la rubrique Culture Rail de la Vie du Rail, sur Twitter.

Plus d’actualités et dossiers sur le rail dans La Vie du Rail version papier ou en ligne !



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS