fbpx

Soyez au courant des nouveautés et des promotions exclusives

de la Boutique de la Vie du rail

en vous inscrivant à notre newsletter hebdomadaire !

La locomotive diesel la plus rapide de l’histoire exposée à York

4 décembre 2019
- -
Par : Samuel Delziani

Après plus de 40 ans d’exploitation, la locomotive classe 43 no. 43002 « Sir Kenneth Grange », du nom de l’ingénieur qui a créé ce matériel emblématique du réseau britannique, (Elle est également nommée InterCity 125) va prendre place dans les collections du Musée national du chemin de fer de York. C’est un véritable monument de l’histoire ferroviaire britannique qui rejoint ainsi l’un des musées ferroviaires les plus connus de la planète.

Cette machine a été offerte à l’institution par Angel Trains, une société née à l’époque de la privatisation de British Rail qui loue du matériel roulant à une vingtaine d’opérateurs en Grande-Bretagne, notamment à la Great Western Railway, qui exploitait la locomotive aujourd’hui exposée.

Depuis l’introduction des premières unités en 1976, ce matériel est rapidement devenu l’épine dorsale du réseau grandes lignes britannique, entraînant une véritable renaissance du transport ferroviaire dans le pays.

En tant que l’un des meilleurs designers industriels britanniques, la conception épurée de Sir Kenneth Grange a contribué au succès du train auprès du grand public. En son hommage, la machine a été officiellement baptisée en son nom en 2016.

Construit la même année que le Musée national des chemins de fer, en 1975, elle assurait à l’origine la traction du train le plus rapide d’Europe et, au niveau mondial, n’était surclassée que par le Shinkansen, le train à grande vitesse japonais. Elle détient d’ailleurs toujours le record mondial de vitesse au diesel établi le 1er novembre 1987. Mark Hopwood, directeur général de Great Western Railway qui exploitait ce matériel, a expliqué les conséquences positives de sa mise en service pour les usagers britanniques de l’époque : « Introduits en 1976, ces trains constituaient un changement radical dans les déplacements interurbains à travers le pays, offrant de nouveaux niveaux de confort et des trajets plus rapides. »

Le 18 mai 2019, la machine a accompli son ultime trajet entre London Paddington et Taunton pour trouver une retraite bien méritée. Après plus de 40 ans d’exploitation sur le réseau Great Western, la locomotive a fait son temps. Aujourd’hui, elle est remplacée par les derniers trains Intercity Express de classe 800 fabriqués au Royaume-Uni par le constructeur japonais Hitachi.

Le précieux matériel est maintenant exposé au public au centre de la grande salle du Musée national du chemin de fer, juste à côté d’une exposition qui raconte l’histoire du British Rail.

De son côté, Kevin Tribley, PDG d’Angel Trains, a appuyé sur l’importance patrimoniale de la machine : « L’InterCity 125 est un pionnier de l’industrie ferroviaire britannique et nous sommes ravis d’aider le National Railway Museum à préserver le design emblématique de Sir Kenneth Grange pour que les générations futures puissent le découvrir. »

 

Informations pratiques :

National Railway Museum Leeman Road, York. Grande-Bretagne

www.nrm.org.uk

Entrée libre.

 

Pour suivre toute l’actualité culturelle ferroviaire, suivez Samuel Delziani, chef de la rubrique Culture Rail de la Vie du Rail, sur Twitter.

Plus d’actualités culturelles, générales et dossiers sur le rail dans La Vie du Rail version papier ou en ligne !



Sur le même sujet

  • © AMIGA

    Le viaduc de Garabit monte en grade

    07 décembre 2019 - Culture

    Ça y est, c’est fait ! « L’association AMIGA « Les Amis du Viaduc de Garabit » a le plaisir de vous annoncer que le 12 novembre dernier, la plaque...

  • © ITV studios

    TV. Soirée spéciale Orient-Express

    28 novembre 2019 - Culture

    Le luxe ferroviaire est à l’honneur ! Deux documentaires sont programmés sur la chaîne Histoire pour une soirée spécial Orient-Express. Le premier documentaire a initialement été diffusé en mars dernier...

  • © Loupefilm

    Arte. Les secrets du train en Albanie

    20 novembre 2019 - Culture

    Petit pays balkanique secret qui fût longtemps l’un des plus fermés du monde, l’Albanie demeure largement méconnue. Dans ce documentaire, Arte nous propose un voyage d’un peu plus de 40...

  • Anniversaire. Le métro de New York a 115 ans

    17 novembre 2019 - Culture

    La Metropolitan Transportation Authority (MTA) a célébré le 27 octobre dernier le 115e anniversaire de l’inauguration de la première ligne de métro de New York à travers toute une série...

  • Livre. La Suisse et ses chemins de fer

    30 octobre 2019 - Culture

    La Suisse, un petit pays sur le plan géographique, un grand pays dans le domaine de l’économie, et un géant du monde ferroviaire. Dans ce pays au relief difficile et...

  • La RATP célèbre les 60 ans d’Astérix

    28 octobre 2019 - Culture

    Le 29 octobre 1959, dans le tout premier numéro du magazine – pas encore culte – Pilote, les lecteurs découvrent un tout nouveau personnage : Astérix le Gaulois. Créé par...

Une Commentaire

  1. Güntürk Üstün 5 décembre 2019 2 h 21 min

    C’était une époque après les premières rames électriques à grande vitesse japonaises (les Shinkansen Série 0) et avant les premiers TGV français (Série 23000). Mise en service à partir de l’an 1976 par British Rail, le HST [High-Speed Train] Classe 43 britannique, appelé également “InterCity 125” comme marque commerciale, était une rame thermique constituée de deux motrices diesel situées aux extrémités et de cinq à huit voitures (généralement sept ou huit) du type “Mark 3”. Il fut le premier train à grande vitesse au Royaume-Uni, c’est-à-dire le premier train circulant à 201 km/h et détient toujours le record du monde de vitesse sur rail pour la traction diesel (238 km/h) établi depuis novembre 1987. Ces élements automoteurs avec voiture-restaurant sont largement utilisés sur le service voyageur de haute gamme à longue distance pendant plusieurs années. Sans montrer de signes de vieillissement évidentes, la Classe 43 est saluée par beaucoup comme le meilleur train de tous les temps au Royaume-Uni. Et aujourd’hui, la motrice/locomotive de la Classe 43 No. 43002, portant le nom de son concepteur “Sir Kenneth Grange”, a rejoint la collection prestigieuse du Musée national du chemin de fer à la ville de York après plus de 40 ans d’exploitation [Ce musée possède la plus grande collection d’objets ferroviaires du monde et attire plus de 780 000 visiteurs par an]. Offerte par “Angel Trains” et “Great Western Railway”, la motrice/la locomotive concernée est maintenant exposée au public au centre de la Grande Salle du Musée national du chemin de fer, à côté d’une exposition qui raconte l’histoire du British Rail. Elle est la première production HST et porte la livrée originale British Rail (jaune et bleue) qui a donné son surnom au train “the Flying Banana/la Banane Volante”. Bonne retraite à elle!

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégié des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • La News Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

  • La News Rail Passion

    Recevez chaque mercredi toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La lettre du cheminot

    Recevez chaque jeudi les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La News Historail

    Recevez chaque lundi les derniers dossiers en ligne et le magazine dès sa parution

EN SAVOIR PLUS