fbpx

Soyez au courant des nouveautés et des promotions exclusives

de la Boutique de la Vie du rail

en vous inscrivant à notre newsletter hebdomadaire !

© Union Pacific

La dernière « Big Boy » est de sortie pour les 150 ans du chemin de fer transcontinental

8 décembre 2019
- -
Par : Samuel Delziani

L’Union Pacific a sorti sa locomotive à vapeur No. 4014, une « Big Boy » comme on surnommait la plus imposante locomotive de l’histoire, de sa paisible retraite pour un voyage dans le sud-ouest des Etats-Unis. Une manière pour la compagnie américaine de célébrer le 150e anniversaire de la première ligne transcontinentale de l’histoire.

C’est un monstre de métal. Plus de 40 mètres de long et une masse de près de 550 tonnes, cette locomotive à vapeur bat tous les records. Surnommée Big Boy après qu’un ouvrier participant à sa production ait apposé ce surnom à la craie sur la porte de la boîte à fumée avant que la locomotive soit mise en peinture, elle est la plus grosse locomotive à vapeur de l’histoire. À ce titre, elle représente un intérêt patrimonial évident.

La locomotive à vapeur n ° 4014 de l’Union Pacific qui n’avait plus circulé depuis 1959 profitant d’une paisible retraite dans le parc d’attractions Fairplex de Pomona pendant plus de 50 ans avant de rejoindre en 2014 par convoi spécial les ateliers de restauration de la compagnie. Cette incroyable locomotive vient de parcourir le réseau de la compagnie américaine pour célébrer le 150e anniversaire du chemin de fer transcontinental.

En 1863, les États-Unis se lancent dans la construction d’une ligne de chemin de fer transcontinentale qui relie Sacramento en Californie à Omaha dans le Nebraska (et ainsi au réseau de l’est du pays), soit près de 3 000 kilomètres de voies ferrées. Le lancement de ce projet provoqua une compétition pour le plus grand nombre de kilomètres de voie posés entre deux compagnies, la Central Pacific et l’Union Pacific. La jonction est réalisée dans l’Utah, à Promontory Point exactement, le 10 mai 1869 au prix d’un bilan humain terrible. Sur les 20 000 travailleurs qui ont accompli cet exploit, près de 2 000 y ont laissé la vie. Au-delà de la prouesse technique, cette ligne acheva l’unité de la nation et accéléra le développement de l’Ouest américain. Alors qu’auparavant, six mois étaient nécessaires pour traverser le pays en chariot, le voyage en train réduisait le temps de parcours à une semaine.

Les « Big Boy » ne sont apparues que bien plus tard. Produites entre 1941 et 1944 par le constructeur Alco, elles étaient destinées au transport de fret. Ces locomotives articulées de type 2-4-4-2 étaient capables de tracter des trains de 4 300 tonnes dans les Rocheuses, cela grâce à leur incroyable puissance. En 1943, l’une d’entre elles développa une puissance au crochet 8 000 chevaux. Leurs roues les plus grosses pèsent plus de 7 tonnes chacune !

Dans le cadre des célébrations du 150e anniversaire de la ligne transcontinentale, elle s’est lancée dans une boucle dans le sud-ouest des États-Unis. Elle est partie de Cheyenne dans le Wyoming, une ville fondée par les ouvriers et les cheminots de l’Union Pacific en 1867, le 27 septembre dernier. C’est dans cette petite ville aux pieds des Rocheuses que la n°4104 a été entièrement restaurée. Plus de deux ans de travail où les équipes de l’Union Pacific Steam (en photo) ont minutieusement remis en état ce matériel historique. A cette occasion, elle a été convertie à la chauffe au fioul. Puis la vieille locomotive a visité l’Utah, le Nevada et la Californie, puis est repartie vers l’est traversant l’Arizona, le Nouveau-Mexique, le Texas et l’Arkansas avant de retourner à Cheyenne via l’Oklahoma, le Kansas, le Missouri et le Colorado. En tout ce sont les habitants de 12 Etats qui avaient la possibilité d’admirer la prodigieuse machine pendant ce périple de près de deux mois qui s’est achevé le 26 novembre dernier. Aujourd’hui, la 4014 est la seule locomotive Big Boy en activité dans le monde.

 

Pour suivre toute l’actualité culturelle ferroviaire, suivez Samuel Delziani, chef de la rubrique Culture Rail de la Vie du Rail, sur Twitter.

Plus d’actualités culturelles, générales et dossiers sur le rail dans La Vie du Rail version papier ou en ligne !



Sur le même sujet

2 Commentaires

  1. Güntürk Üstün 9 décembre 2019 7 h 23 min

    Je sais bien que ce sera utopique mais je dois le dire quand même: On mérite tous une retraite aussi digne et réussie que celle de la “Big Boy” No. 4014, mais hélas, la vie (qui est impitoyable et injuste) a des plans dévastateurs pour les êtres humains la plupart du temps!

  2. Güntürk Üstün 9 décembre 2019 9 h 11 min

    Les locomotives surnommées “Big Boy” sont les plus grandioses locomotives à vapeur jamais construites dans le monde entier. Classées dans la série 4000 de l’Union Pacific Railroad, vingt-cinq locos “Big Boy” ont été construites exclusivement par ALCO (American Locomotive Company, disparu en 1969) pour l’Union Pacific, dont le premier a été livré en 1941 et le dernier en 1944. Les machines massives fonctionnaient normalement entre Ogden (Utah) et Cheyenne (Wyoming) pour la traction des trains de marchandises lourdes et interminables. Il y a sept “Big Boys” exposés au public dans diverses villes des États-Unis. Ils peuvent être trouvés à St. Louis (Missouri), Dallas (Texas), Omaha (Nebraska), Denver (Colorado), Scranton (Pennsylvanie), Green Bay (Wisconsin) et Cheyenne (Wyoming). La “Big Boy” No. 4014 a été livré à l’Union Pacific en décembre 1941. Elle est resté en service jusqu’au juillet 1959. Après, elle fut donnée à la “Railway and Locomotive Historical Society” fin 1961, pour être ensuite exposée au parc Fairplex de Pomona (Californie). En 2013, l’Union Pacific Railroad rachète sa locomotive précieuse et commence les travaux de restauration aux ateliers Steam Shop de Cheyenne (Wyoming). En 2019, la “4014” est à nouveau en état de marche, devenant la plus grande locomotive à vapeur opérationnelle du monde. Elle est aujourd’hui engagée dans la traction de trains touristiques et d’excursion. Le 4 mai dernier à Cheyenne (Wyoming), la légendaire “Big Boy” No. 4014 a débuté un tour spécial à travers le pays, pour la cérémonie de célébration du 150e anniversaire de la jonction du chemin de fer transcontinental nord-américain [l’événement avait officiellement eu lieu le 10 mai 1869] qui a pris fin (après quelques intervalles) de nouveau à Cheyenne (Wyoming) le 26 novembre 2019. Cher camarade “Big Boy” No. 4014, repose-toi bien maintenant et à la prochaine excursion avec tes fans chanceux! Je crois sincèrement que tu ne seras plus jamais coincé dans un musée en tant que géant sans vie!

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégié des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • La News Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

  • La News Rail Passion

    Recevez chaque mercredi toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La lettre du cheminot

    Recevez chaque jeudi les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La News Historail

    Recevez chaque lundi les derniers dossiers en ligne et le magazine dès sa parution

EN SAVOIR PLUS