fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
laviedurail.com
  • © Zero one

Arte. Le transport européen face au défi climatique

2 juin 2022
- -
Par : Samuel DELZIANI

À l’occasion de ses 30 ans, Arte s’est lancée dans un grand tour européen pour réaliser une série documentaire en six volets pro- duite grâce à un « Grand accord documentaire » d’Arte. Ses trois entités, Arte France, Arte Allemagne et le siège de Strasbourg (Arte GEIE) se mobilisent ainsi pour réaliser des coproductions franco-allemandes et européennes qui nous éclairent sur l’avenir du continent. Energie, environnement, migration, agriculture, transport, digital… Alors que la pandémie de Covid-19 et la guerre en Ukraine apportent leur lot de nouveaux défis, le continent doit se réinventer.

Dans le troisième volet de cette série, on se penche sur les problématiques du trans- port et de la mobilité dans le contexte du réchauffement climatique. Aujourd’hui, le transport est la première source d’émission de gaz à effet de serre en Europe. L’équation est complexe : comment assurer la mobilité des Européens, que les transports soient accessibles au plus grand nombre tout en préservant la planète ? Depuis, la révolution industrielle, l’Europe a massivement investi dans les infrastructures de transport.

Depuis l’élargissement de l’Europe et la libéralisation du ciel européen, le transport aérien a explosé. En 30 ans, le continent compte 50 % d’aéroports en plus et dans les seules 20 dernières années, le nombre d’avions arpentant le ciel européen a doublé. Des citoyens se mobilisent pour remettre en question la place de l’avion. Ainsi, en Autriche, nous suivons des manifestants qui luttent contre la construction d’une troisième piste à l’aéroport de Vienne. Du côté des villes, le trafic urbain est saturé et le règne de la voiture privée semble remis en question un peu partout. Nous rencontrons une consultante néerlandaise qui accompagne les villes souhaitant mettre en place une politique favorable aux vélos. Elle rappelle ainsi un fait scientifique : le vélo rend heureux. L’effort demandé relâchant une dose d’endorphine qui procure un sentiment de bien-être et parfois même d’euphorie !

Championne d’Europe en termes de transport ferroviaire, la Suisse a fait le choix du rail sous l’impulsion de la population. En 1994, une initiative populaire fédérale « Pour la protection des régions alpines contre le trafic de transit » voit le jour. L’initiative est acceptée. De nouvelles taxes sur le carburant sont créées, les fonds ainsi dégagés ont ensuite été investis dans le réseau ferré. Et les investissements ont été massifs ! Aujourd’hui, le transport ferroviaire de voyageurs et de fret est essentiel à l’économie suisse. Nous découvrons ainsi comment Migros, le plus grand groupe suisse dans le secteur de la grande distribution, a parié sur le rail dans toute la confédération helvétique, rappelant un chiffre sans appel : le transport du fret par le rail émet 43 fois moins de gaz à effet de serre que l’avion et 6 fois moins que la voiture.



Sur le même sujet

  • © Murray Foubister / Wiki commons

    En Bolivie, des papa rellena près de la gare d’Uyuni

    08 août 2022 - Culture

    En Bolive, à Uyuni, petite ville au bord du célèbre désert de sel éponyme, l’âge d’or ferroviaire est mort depuis longtemps. Reste un incroyable cimetière de train et des souvenirs…...

  • © K Le chemin de fer de Rauma. abelleger / David Gubler

    10 trains touristiques européens – Chemin de fer de Rauma

    07 août 2022 - Culture

    La ligne de la Rauma est l’une des voies ferrées les plus belles et les plus sauvages de Norvège. Elle débute à Dombås et se termine 114 kilomètres plus à...

  • © DR

    Gare centrale d’Anvers

    06 août 2022 - Culture

    Construite par l’architecte Louis de La Censerie entre 1895 et 1905, l’ancienne Middenstatie, a été rénovée en 2009. Surnommée Spoorwegka-thedraal (cathédrale du rail), elle est un véritable monument de pierre,...

  • © DR

    ASCENSEUR POUR LISBONNE

    05 août 2022 - Culture

    Paris a son funiculaire, Valparaiso ses ascenseurs, Rio son tramway, Lisbonne, elle, a tout ça. Et bien plus encore. Très pratiques pour découvrir la capitale la plus à l'ouest du...

  • Des trains grecs pas comme les autres

    04 août 2022 - Culture

    Le voyage débute au pied de l’Olympe dans la petite ville de Larissa. Dans la gare, un pope bénit un train avant son départ. Le religieux explique ainsi son geste...

  • © AJECTA

    Patrimoine. La 241 P 30 de 1951 retrouve sa chaudière

    31 juillet 2022 - Culture

    Le 24 mai, l’effervescence régnait au Musée vivant du chemin de fer de Longueville (Seine-et-Marne), géré par l’Association de jeunes pour l’entretien et la conservation des trains d’autrefois (Ajecta). Une...

2 Commentaires

  1. Güntürk Üstün 3 juin 2022 2 h 51 min

    Malgré toutes les révolutions industrielles qui ont chaque fois rendu l’importance du chemin de fer de plus en plus évidente, l’Europe et le reste du monde ne semblent toujours pas conscients à 100% de la menace atroce du changement climatique (et de possibles dommages collatéraux graves) qui attend toute l’humanité!
    Cependant, il ne sert à rien de tomber dans un cercle vicieux de désespoir chronique et contagieux puisque le transport ferroviaire, le bons sens et la logique sont encore là heureusement!
    Et alors? Les bons boutons capables d’ouvrir les aiguillages des lignes qui conduiront les sociétés à des changements radicaux et positifs doivent être pressés de toute urgence et avec persévérance! Devinez par qui?

  2. Güntürk Üstün 3 juin 2022 3 h 11 min

    Il est tout à fait normal que le système ferroviaire concurrence le transport routier au lieu du transport aérien dans le trafic intérieur de voyageurs et de fret dans une Suisse époustouflante et incomparable, qui est un petit pays européen toujours riche (mais toujours travailleur), moins peuplée et majoritairement composé d’une société visionnaire! Eh bien, tous les rails ne mènent pas à Genève ou à Zurich! Demandez à l’exemplaire SBB/CFF/FFS, si vous avez des doutes!

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS