Nouveau !

Historail, le magazine pour les passionnés de l'histoire ferroviaire édité par La Vie du Rail, lance sa newsletter !
Recevez chaque lundi, le meilleur de l'histoire ferroviaire.

  • © SNCF

  • © SNCF

  • © SNCF

  • © SNCF

  • © SNCF

  • © SNCF

  • © SNCF

La SNCF lance l’opération « Vive le train »

11 mai 2019
- -
Par : S. D.

Durant une semaine, la SNCF ouvre ses portes à toutes et à tous. Près de 150 sites dans tout le pays sont concernés. La compagnie nationale se lance dans une grande opération séduction auprès du public. Baptisée « Vive le train », elle se déroule du 13 au 18 mai et permet de découvrir les multiples facettes de l’entreprise.

Cabines de conduite, ateliers, chantiers géants, centres d’aiguillage, centres de maintenance, tours de contrôle, laboratoires de recherche : autant de sites invisibles, voire parfois insoupçonnés, pour le voyageur lambda. Lorsque celui-ci monte à bord de son train, il est souvent loin d’imaginer toutes les ressources mobilisées et toute la complexité de l’organisation nécessaire pour le faire circuler. La SNCF a décidé d’ouvrir ses portes au public pour communiquer sur le défi quotidien qui consiste à transporter par voie ferrée des millions de voyageurs tout au long de l’année. Du 13 au 18 mai, l’opération « Vive le train » se déroule un peu partout en France.

En tout 150 sites sont à découvrir gratuitement, seule condition : s’inscrire au préalable sur le site Internet dédié. En vous rendant sur celui-ci vous pouvez choisir votre événement selon votre région, selon la date ou selon le type d’expérience que vous souhaitez vivre. Voici une petite sélection qui n’a naturellement rien d’exhaustif…

Des sessions de visites guidées de l’Orient Express sont organisées sur un quai de la gare de l’Est le mercredi 15 mai. L’occasion de découvrir comment la Compagnie internationale des wagons-lits écrivit la définition ultime du luxe ferroviaire. L’investissement de la SNCF dans la préservation de ce patrimoine inestimable sera ainsi mis en lumière. Les sept voitures qui composent la rame présentée dans la gare parisienne ont été rénovées en profondeur et dans le respect de leur histoire. Quatre ans de travail et la mobilisation d’environ 30 métiers industriels et artisanaux ont été nécessaires pour accomplir cette mission.

Le mardi 14 mai, à Dijon, rue de Mirande très précisément, vous pouvez découvrir comment fonctionne une parcelle d’écopâturage. Un concept écoresponsable qui peut devenir une alternative aux produits chimiques – dont la SNCF est aujourd’hui une grande consommatrice – et aux méthodes mécaniques. Le travail est accompli par des animaux (troupeaux de bovins, d’ovins ou de caprins) qui se délectent de ces « mauvaises » herbes. Une méthode efficace pour gérer l’épineux problème de la végétation aux abords des lignes ferroviaires. Des experts en développement durable de SNCF Réseau et de la société Ecozoone – société de location d’animaux pour l’entretien des espaces verts – répondront à vos questions sur les enjeux et le fonctionnement de l’écopâturage et comment permettre de maîtriser la végétation sur les zones difficiles d’accès, de préserver la biodiversité dans les emprises ferroviaires, et même de lutter contre les plantes invasives qui déstabilisent les écosystèmes.

Autre ambiance en gare de Montpellier- Saint-Roch pour une rencontre avec l’artiste Ganaëlle Maury, l’auteure de la fresque réalisée à l’encre noire sur les murs du souterrain. Baptisée « Sous la Terre », elle a été réalisée en 2018, devant les habitants du quartier et les voyageurs qui découvraient ainsi en direct le processus créatif de l’artiste. Ganaëlle Maury a dessiné directement sur les murs de faïence pendant deux mois, échangeant avec le public, faisant évoluer librement l’oeuvre au fil du temps.

Du mardi 14 au vendredi 17 mai, rendez- vous au dépôt Traction de Rennes pour vous mettre « dans la peau d’un conducteur de train ». Vous pourrez juger de vos aptitudes à la conduite ferroviaire en testant le simulateur et passer votre baptême de conducteur de train. L’occasion de découvrir les procédures et les finesses d’un métier hors norme.

Le mercredi 15 mai, le « showroom » du projet Eole – la liaison RER entre l’est et l’ouest de la capitale – sera ouvert au grand public sur inscription. La ligne E du RER doit être prolongée de 55 km vers l’ouest d’ici 2024 – JO obligent –, elle desservira alors la porte Maillot et la Défense. Le chantier de la future gare RER E à la Défense représente l’un des principaux enjeux du projet, actuellement en cours de construction sous le centre commercial du Cnit. À 35 m sous terre, la future infrastructure s’organise autour d’un quai central d’une longueur de 225 m et d’une largeur de 25 m ainsi qu’une mezzanine qui surplombera le quai central et à partir de laquelle se feront tous les liens avec les nombreuses correspondances et vers la surface.

Le vendredi 17 mai, direction Chambéry où le Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine (CIAP) vous ouvre les portes de la Rotonde de Chambéry. L’occasion de découvrir les matériels historiques entretenus avec passion par les membres de l’Association de préservation du matériel ferroviaire savoyard (APMFS), dont certains seront présents pour vous présenter les bijoux de leur collection. Une exposition permanente raconte l’histoire du train en Savoie et avec un peu de chance vous verrez même évoluer la plaque tournante.

Samedi 18 mai, deux possibilités. Premièrement : direction la Somme et Neuville-lès- Bray, où vous pourrez visiter, dans le cadre de la Nuit des musées, le musée des Chemins de fer à voie étroite du P’tit train de la Haute Somme. Une visite exceptionnelle de 21h à 23h. Équipé d’une simple lampe torche, vous découvrirez les matériels historiques de l’Appeva (Association picarde pour la préservation et l’entretien des véhicules anciens) dans une ambiance décalée. Deuxièmement : direction le Limousin et Limoges pour découvrir sa magnifique gare, Limoges-Bénédictins, sous un tout autre jour. Le monument célèbre les 90 ans de sa mise en service le 18 mai 1929. À cette occasion, un spectacle sons et lumières sublimera la gare les 16, 17 et 18 mai à la tombée de la nuit.

Inscription et information sur le site www.viveletrain.sncf

 

Pour suivre toute l’actualité culturelle ferroviaire, suivez Samuel Delziani, chef de la rubrique Culture Rail de la Vie du Rail, sur Twitter.



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégié des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

  • La News Rail Passion

    Recevez chaque mercredi toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La lettre du cheminot

    Recevez chaque jeudi les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La News Historail

    Recevez chaque lundi les derniers dossiers en ligne et le magazine dès sa parution

EN SAVOIR PLUS