Soyez au courant des nouveautés, des promotions exclusives et des ventes privées de la Boutique de la Vie du Rail et vous inscrivant à notre newsletter hebdomadaire !

Gare de Morvillars qui se trouve sur la ligne Belfort-Delle.

Gare de Morvillars qui se trouve sur la ligne Belfort-Delle.

200 voyageurs sur la ligne Belfort-Delle en moyenne par jour

23 janvier 2019
- -

200. C’est le nombre de voyageurs sur la ligne Belfort-Delle en moyenne par jour rouverte le 9 décembre dernier après trois ans travaux (110,5 millions) — notamment d’électrification —, et vingt-cinq ans d’interruption de trafic voyageurs. La fréquentation au cours de ce premier mois de réouverture est très loin de l’objectif de 1 600 voyageurs quotidiens. La région Bourgogne Franche- Comté se donne toutefois trois ans pour l’atteindre. L’explication de la faible fréquentation se trouve sans doute dans les quinze jours de vacances scolaires du mois de décembre.



Sur le même sujet

Une Commentaire

  1. JPCmobil 30 janvier 2019 14 h 12 min

    https://www.rts.ch/info/regions/jura/10173243-des-couacs-sur-la-ligne-de-train-delle-belfort-deux-mois-apres-son-ouverture.html

    Des couacs sur la ligne de train Delle-Belfort deux mois après son ouverture
    Ces problèmes ont été révélés vendredi lors de l’assemblée d’une association présidée par le canton du Jura et le département français du Territoire de Belfort. Les élus sont fâchés.

    Frédéric Rousse, vice-président du Conseil départemental du Territoire de Belfort, a dressé la liste des problèmes qui affectent en France la ligne Bienne-Belfort. Pêle-mêle: le tarif forfaitaire prohibitif, la desserte réduite par la SNCF durant le week-end et les vacances scolaires et même l’ascenseur pour le transfert en gare TGV qui n’a jamais fonctionné parce qu’il n’est pas fait pour l’extérieur.

    La SNCF a également décidé la semaine passée de supprimer, en raison de travaux et pour trois mois, le premier train de la journée prévu pour emmener les frontaliers en Suisse. Ce train a été remplacé par des bus avec une demi-heure de trajet supplémentaire.

    Solutions à trouver rapidement

    Pour Frédéric Rousse, la région doit intervenir au plus vite. “On ne peut pas continuer comme ça, la région doit revoir sa copie, engager une vraie réflexion et trouver des solutions viables qui permettront de faire de cette ligne une vraie réussite”, préconise-t-il.

    Côté suisse, on constate, mais on entend réagir. La Confédération et le Jura ont investi plus de 30 millions de francs dans la réouverture de la ligne, une exception au principe de territorialité.

    Projet pour promouvoir la mobilité durable

    “Il est inquiétant de voir que de petites anomalies peuvent être fortement préjudiciables aux usagers et rendre la ligne peu attractive au départ, ce qui sera par la suite difficile à récupérer”, relève le ministre de l’Environnement jurassien David Eray. L’élu indique qu’un plan d’action et des délais seront exigés de la part de la SNCF.

    Pourtant, en dépit des difficultés, élus et collectivités continuent à y croire. Ils ont même voté le dépôt d’un projet Interreg de 900’000 francs destiné à promouvoir la mobilité durable transfrontalière, nommé “BienBel”, pour Bienne-Belfort.

    Gaël Klein/kkub

    Meilleures salutations
    Jean-Paul Cattin
    ____________________
    Envoyé de mon iPad

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

EN SAVOIR PLUS