fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X

Affaissement de terrain dans le secteur d’Ingenhein (Bas-Rhin), qui a fait dérailler un TGV le 5 mars

TGV Est. Questions pour un déraillement

24 mars 2020
- -
Par : Marie Hélène Poing

Un affaissement de terrain a fait dérailler un TGV qui reliait Colmar à Paris le 5 mars. Le conducteur a été sérieusement blessé et deux autres personnes plus légèrement. Des questions se posent sur ces glissements de terrain qui affectent les circulations ferroviaires.

Un accident rarissime s’est produit le 5 mars lors- qu’un important affaissement de terrain a provoqué le déraillement dans le secteur d’Ingenhein (Bas-Rhin) d’un TGV qui était parti à 6 h 38 de Colmar et devait relier Paris-Est via Sélestat et Strasbourg. Le conducteur a été gravement blessé et évacué par hélicoptère. « Il n’est pas en urgence vi- tale mais a été polytraumatisé et est conscient », précise un porte-parole de la SNCF. Un contrôleur a également été pris en charge, ayant subi un traumatisme dorsal, et un voyageur a également été légèrement blessé au visage lors du choc et du freinage, selon la SNCF. Les 348 passagers de la rame ont tous été soumis à un contrôle médical avant d’être conduits par bus à la gare de Strasbourg où un train spécial devait les acheminer jusqu’à Paris.

Le président de la SNCF, Jean- Pierre Farandou et le tout nouveau président de SNCF Ré- seau (arrivé en début de semaine), Luc Lallemand, se sont rendus sur place. « Les circulations ferroviaires entre Paris et Strasbourg ne sont pas inter- rompues et l’ensemble des TGV est détourné par les lignes classiques entre Vendenheim et Baudrecourt » indique la SNCF, qui a lancé une enquête interne pour déterminer les causes de



Sur le même sujet

Une Commentaire

  1. Güntürk Üstün 24 mars 2020 20 h 44 min

    À la suite d’un glissement de terrain très important, un TGV assurant la liaison Colmar – Selestat – Strasbourg – Paris-Est a percuté un talus qui s’était affaissé sur les rails et est sorti de sa voie [la motrice et les quatre premières voitures de la rame] le 5 mars dernier. Les causes du déraillement ne sont pas encore distinctement déterminées, selon l’administration générale de la SNCF. Bon rétablissement encore au conducteur de sang-froid, aux voyageurs et aux contrôleurs (blessés ou pas) du train concerné!

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS