© cc Clem

Après la disparition de l’offre iDTGV, les voyageurs n’auront plus le choix qu’entre les TGV classiques et les Ouigo.

Offre low cost. Ouigo vise 25% des ventes en 2020

16 avril 2017
- -
Par : M.-H. P.

La SNCF veut faire de son offre low cost « le fer de lance de la grande vitesse ». Pour regagner du terrain face à la concurrence des autres modes, et notamment du covoiturage, elle a déjà tenu sa promesse de baisser ses prix, affirme Rachel Picard, la directrice de Voyages SNCF. Selon elle, le prix moyen payé par les voyageurs a reculé de 3 % en 2016 comparé à 2015 (à 49 euros).

D’où la décision d’amplifier la politique de petits prix pour conquérir de nouveaux clients de plus en plus sensibles aux tarifs. C’est ce qui a été fait en direction des jeunes avec le lancement fin janvier de l’abonnement illimité TGVMax, qui a été vendu à 75 000 exemplaires sur les deux premiers mois quand Voyages SNCF tablaient sur 10 000.

D’où aussi la volonté de proposer plus de billets sur le TGV à bas coûts Ouigo où le prix moyen s’établit à 23 euros environ. Après la disparition iDTGV – d’abord en juillet puis en décembre, les voyageurs n’auront plus le choix qu’entre le TGV classique et le TGV à bas coûts Ouigo.

S’il ne dessert pour le moment que le Sud-Est, Ouigo va relier Bordeaux et Strasbourg à partir de juillet. Et à partir de 2019, il partira des gares parisiennes de Lyon et de Montparnasse, alors qu’aujourd’hui, il ne part de gares excentrées comme Marne-la-Vallée-Chessy.

L’objectif est de faire passer la part de Ouigo à 25 % en 2020, en le faisant transporter 26 millions de voyageurs (5,1 millions en 2016) sur les 110 millions attendus par Voyages SNCF. Un peu plus de 35 rames sont alors prévues (12 rames aujourd’hui), soit seulement 17 % de l’offre TGV, puisque les rames sont mieux remplies et les rotations plus nombreuses. Un mode de production 50 % moins cher qu’avec un TGV classique.



Sur le même sujet

Une Commentaire

  1. Gunturk Ustun 16 avril 2017 13 h 44 min

    Juste une autre action innovatrice de la part de SNCF Voyages! İl paraît qu’avec le défi OUIGO, le rêve permanent de découvrir la France en TGV “low cost” sera enfin capable d’aboutir à une realité satisfaisante. Après avoir remarqué l’été qui est en train de cligner d’oeil à distance et les nouvelles destinations OUIGO déjà annoncées par la SNCF, il ne reste plus qu’à choisir son itinéraire et réserver sa place sans s’attarder. Allez, au départ “Oui & Go” vers l’aventure aux quatre coins de la France avec le TGV en roulant sur les rails à 300 km/h. Pourvu que ça dure ce projet aux couleurs d’azure et de rose!

    Répondre

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

EN SAVOIR PLUS