fbpx

Nouveau !

Historail, le magazine pour les passionnés de l'histoire ferroviaire édité par La Vie du Rail, lance sa newsletter !
Recevez chaque lundi, le meilleur de l'histoire ferroviaire.

Livre. La Suisse et ses chemins de fer

30 octobre 2019
- -
Par : Jean Tricoire

La Suisse, un petit pays sur le plan géographique, un grand pays dans le domaine de l’économie, et un géant du monde ferroviaire. Dans ce pays au relief difficile et à l’histoire mouvementée, où l’on parle quatre langues, le chemin de fer a contribué de façon éclatante à renforcer l’unité de la nation, sa cohésion et son envie d’avancer ensemble. Ici peut-être plus qu’ailleurs, le chemin de fer a tissé un lien physique et social entre des populations souvent isolées dans des vallées cernées par de hautes montagnes qui longtemps ont paru infranchissables. Autant de sujets traités par Jean Tricoire dans son nouveau livre La Suisse et ses chemins de fer édité par La Vie du Rail. En voici quelques extraits.

 

La Suisse, un pays à la croisée des chemins

En août 1291, un pacte est signé qui stipule que « considérant la malice des temps et pour être mieux à même de défendre et maintenir dans leur intégrité leurs vies et leurs biens, les gens de la vallée d’Uri, la Landsgemeinde (communes) de la vallée de Schwytz et celle des gens de la vallée inférieure d’Unterwald se sont engagés, sous serment pris en toute bonne foi, à se prêter les uns aux autres n’importe quels secours, appui et assistance […] contre celui et contre tous ceux qui, par n’importe quel acte hostile, attenteraient à leurs personnes ou à leurs biens (ou à un seul d’entre eux), les attaqueraient ou leur causeraient quelque dommage ». Réactualisant un accord plus ancien, ce texte est considéré comme l’acte fondateur de la Confédération qui à cette époque est intégrée au Saint Empire romain germanique.

La Suisse, un pays et plusieurs réseaux ferroviaires

Au XIXe siècle, c’est l’idée de construire la ligne du Gothard pour relier, à travers le pays, l’Europe du Nord à celle du Sud, qui va susciter, d’abord la curiosité pour un projet aussi ambitieux, puis l’admiration pour l’audace des ingénieurs qui l’ont conçue, et enfin le respect pour le courage des ouvriers qui l’ont construite. Le Gotthardbahn va démontrer de façon éclatante que le chemin de fer peut vaincre les montagnes et que le chemin de fer peut désormais aller partout, des plus basses altitudes – tout est relatif ici – aux plus hautes, et que les financeurs dont la Suisse a besoin à cette époque sont les bienvenus.

La Suisse, un pays qui aplanit les montagnes

En 1987, le très ambitieux projet Rail 2000 est adopté par le Parlement. Il s’agit de bâtir une offre qui repose sur l’horaire cadencé et qui facilite les correspondances aux grands noeuds ferroviaires. Ainsi, on améliore l’offre voyageurs dans toutes les régions et on augmente les capacités du réseau pour le trafic marchandises. Le rail suisse est mis ainsi sur les rails du XXIe siècle.


Les CFF. Chemins de Fer Fédéraux suisses

  

Un carré de pâte feuilletée de 9 cm sur 9 cm fabriqué dans la ville thermale de Baden, dans le canton d’Argovie, au nord de la Suisse, – le « Spanischbrötli », autrement dit le « petit pain espagnol » – est lié dès l’origine au chemin de fer en Suisse. Au XIXe siècle, les bourgeois zurichois friands de cette pâtisserie viennent souvent la déguster sur place, malgré la longueur du voyage (25 km), ou envoient leurs domestiques l’acheter en diligence ou… à pied ! L’ouverture, le 9 août 1847, de la première ligne de chemin de fer entre Zurich et Baden va considérablement faciliter le transport de cette succulente marchandise qui se fait désormais en une demi-heure. La ligne va passer à la postérité avec un joli surnom, le « Spanischbrötlibahn », le Train du petit pain espagnol…


Le BLS. Bern-Lötschberg-Simplon

 

En cette deuxième moitié du XIXe siècle, les Bernois sont de mauvaise humeur. Établie le long du lac Léman et dans la vallée du Rhône, la ligne du Simplon qui intéresse d’abord les Genevois et les Vaudois dans leur volonté d’arriver en Italie en traversant le massif du Simplon atteint Brigue en 1878. Mais, on le sait, la ville va demeurer pendant 28 ans un cul-de-sac au pied des montagnes ; celles-ci ne seront percées qu’en 1906 en direction de l’Italie. Les Bernois sont très loin d’être concernés par la première phase du projet ; dont acte…


La RhB. Chemin de fer rhétique

 

À l’extrémité est de la Suisse, le canton des Grisons est le plus grand de la Confédération. Ici on parle l’allemand, l’italien et… le romanche. Cette langue rhéto-romane parlée par moins de 1 % des Suisses a été reconnue comme langue nationale en 1938 et comme langue officielle en 1996. Le canton des Grisons (Grischun en romanche), notamment son cheflieu Coire, est abordé, le 1er juillet 1858, par une ligne de chemin de fer en provenance du lac de Constance, construite par la compagnie VSB ; elle dessert la gare de Landquart, quelques kilomètres au nord de Coire. On se prépare à la prolonger vers l’Italie, en passant par un tunnel creusé sous le col du Splügen, entre la vallée du Rhin postérieur et celle de la Mera, au nord du lac de Côme en Italie…


La MGB. Matterhorn Gotthard Bahn

  

 

La compagnie du « Matterhorn Gotthard Bahn » (MGB) est née le 1er janvier 2003 de la fusion des compagnies : « Furka-Oberalp SA » (FO) qui exploitait la ligne reliant Brigue à Disentis- Mustér, où ses voies se soudent à celles du Chemin de fer rhétique (RhB), ainsi que la courte branche entre Andermatt et Göschenen, sur la ligne historique du Gothard, et « Brig-Viège-Zermatt Bahn SA » (BVZ) exploitant la ligne allant de Brigue à Zermatt, station renommée au pied du Matterhorn (Cervin français). Placé au coeur du massif alpin, sur les territoires des cantons du Valais, d’Uri et des Grisons, le réseau du MGB est aujourd’hui long de 144 km…


La SOB. Südostbahn

 

 

La compagnie SOB Schwei zerische Südostbahn AG (Chemin de fer suisse du Sud-Est) est née de la fusion, en décembre 2001, de la compagnie primitive SOB et de celle du Bodensee-Toggenburgbahn BT…


Le MOB. Montreux-Oberland Bernois

 

Entre la ville de Montreux, baignée par le lac Léman, et l’Oberland bernois, vaste région située au pied des Alpes dans le sud du canton de Berne, la Compagnie du Chemin de fer Montreux Oberland bernois (MOB) a tracé un trait d’union qui enchante touristes du monde entier et voyageurs locaux par la beauté des paysages traversés. Ici, on voyage dans des paysages de carte postale, au coeur de montagnes certes bien marquées, mais jamais impressionnantes. Pour rencontrer ces dernières, il faut aller plus l’est, au pied de la Jungfrau, du Mönch et de l’Eiger, nous le verrons dans l’un des chapitres suivants…


Les compagnies locales et autres lignes

 

On le sait, la Suisse est un pays qui abrite un très grand nombre de réseaux plus ou moins étendus, mais participant tous à la desserte quotidienne ou touristique du pays, dans ses régions les plus reculées ou au plus près des sommets alpins. En un mot, le rail est partout et les « petites » compagnies, jadis privées, sont aujourd’hui regroupées en sociétés anonymes contrôlées majoritairement par des collectivités publiques – Confédération, cantons, communes, villes – afin d’être plus efficaces pour le service des voyageurs…

 

Livre à retrouver à la Boutique de la Vie du Rail au 29 rue de Clichy à Paris ou sur le site de la boutique.

Cliquez sur la couverture pour en savoir plus :



Sur le même sujet

Une Commentaire

  1. Güntürk Üstün 31 octobre 2019 2 h 09 min

    Après ses ouvrages publiés aussi chez La Vie du Rail, “Trains des Alpes – France, Suisse, Autriche, Italie” et “Au Fil Du Rhône En Train”, l’auteur compétent [Jean Tricoire] va encore plus loin en suivant son affection impeccable pour le grandiose système ferroviaire de la petite Suisse développée vertigineusement et nous montre nettement ici, avec sa dernière oeuvre, le lien direct (en général, pas suffisamment connu et compris par le grand public) entre le développement du pays et l’évolution de ses chemins de fer. Un livre hommage exceptionnel à l’une des patries phares du rail en compagnie des photos et des informations abondantes.

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégié des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • La News Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

  • La News Rail Passion

    Recevez chaque mercredi toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La lettre du cheminot

    Recevez chaque jeudi les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La News Historail

    Recevez chaque lundi les derniers dossiers en ligne et le magazine dès sa parution

EN SAVOIR PLUS