fbpx

Toujours à vos côtés
La Vie du Rail vous offre un abonnement numérique à

JE DÉCOUVRE !
© DR

Allemagne. Flixbus vise plus de trains, moins de bus

15 février 2020
- -
Par : Christophe Bourdoiseau, à Berlin

Sept ans après son lancement, Flixbus, le leader allemand des bus longue distance accuse pour la première fois un recul du nombre de ses passagers. Selon le directeur général de la maison mère (Flixmobility), le marché du bus n’est plus assez rentable dans la situation concurrentielle actuelle. « Nous allons très certainement transférer notre offre vers le transport ferroviaire », a déclaré le directeur général, André Schwämmlein, au magazine économique allemand « Wirtschaftswoche ».

En 2019, le groupe a transporté 22 millions de passagers sur l’ensemble de son réseau en Allemagne, soit 700 000 de plus qu’en 2018. Sans détailler les chiffres par secteur d’activité, André Schwämmlein, a seulement précisé que le bus était en recul tandis que le train continuait de croitre. Le groupe devrait enregistrer une faible croissance sur 2019. Cela explique la décision récente de Flixbus de réduire son offre dans les régions rurales. « Nous ne sommes plus en mesure de tenir le rythme actuel de nos bus. Nous allons réduire la fréquence et raccourcir les lignes, ce qui signifiera une perte d’emplois », a reconnu André Schwämmlein.

La baisse de la TVA de 19 à 7 % sur les billets de train intervenue au 1er janvier, et les « subventions massives » dans les infrastructures dont va bénéficier la Deutsche Bahn (DB) dans les dix ans à venir, vont réduire considérablement la compétitivité du bus, estime-t-il (pour en savoir plus sur le plan de modernisation du rail allemand : lire ici). Cette décision politique pour rendre le rail plus attractif permet à la Deutsche Bahn d’améliorer ses offres commerciales.

« Tout cela fausse la concurrence et ne nous permet pas, en tant qu’entreprise privée, de poursuivre nos activités au même niveau qu’avant », regrette André Schwämmlein qui juge « complètement naïf » de parier seulement sur la DB pour la transition écologique du transport de personnes. Le bus n’a pas bénéficié de la baisse de la TVA.

Flixtrain profite en revanche de l’ouverture à la concurrence sur réseau grande ligne. L’opérateur exploite actuellement sept trains sur trois lignes. « Nous avons réussi à monter un vrai réseau avec un taux d’occupation de 70 % », se félicite André Schwämmlein. À la Deutsche Bahn, ce taux atteint seulement 56 %. Flixtrain prévoit de nouvelles lignes en Allemagne et une expansion à l’international en commençant par le marché suédois.

 

Plus d’actualités et dossiers sur le rail dans La Vie du Rail version papier ou en ligne !



Sur le même sujet

2 Commentaires

  1. Güntürk Üstün 15 février 2020 18 h 19 min

    Durant notre résidence temporaire sur Terre, la meilleure façon de penser pour résoudre une grande majorité des problèmes n’est pas seulement une, mais celle qui est la plus logique, la plus réaliste et la plus applicable! Et quand il s’agit de devenir un grand acteur axé sur les solutions dans le vaste univers du transport, la meilleure façon de penser n’est pas la route mais la voie ferrée à coup sûr! Il a fallu près de neuf ans depuis sa fondation en 2011 (et sept ans après le début de ses premiers services de bus interurbains en 2013) pour que la très prometteuse “FlixMobility GmbH” saisisse cette vérité absolue en Allemagne. L’objectif principal et victorieux de “Flixbus” réside dans le soutien de “Flixtrain”, et non de le concurrencer!

  2. Güntürk Üstün 21 février 2020 0 h 07 min

    Flixtrain est un énorme succès pour sa société mère Flixmobility. En près de deux ans, l’opérateur ferroviaire en libre accès est parvenu à mettre en place une offre alternative à l’échelle du rail allemand, que les voyageurs acceptent très bien. Étroitement lié à Flixbus avec lequel il partage les canaux et les structures de vente, le marketing et la planification du réseau. Mais sept ans après son lancement, après des années de croissance et de fusions, Flixbus perd maintenant des passagers en Allemagne. Étant donné que l’entreprise est soumise à une pression extrême contre le subventionnement massif de la Deutsche Bahn, le leader du marché des bus interurbains souhaite s’orienter définitivement vers de nouveaux services de train longue distance dans son pays d’origine et vise à faire de Flixtrain un acteur plus actif à l’étranger. Il n’est jamais trop tard pour trouver la voie judicieuse après tout!

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégié des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • La News Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

  • La News Rail Passion

    Recevez chaque mercredi toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La lettre du cheminot

    Recevez chaque jeudi les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La News Historail

    Recevez chaque lundi les derniers dossiers en ligne et le magazine dès sa parution

EN SAVOIR PLUS