fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
  • © DR

    Plusieurs véhicules historiques du Train du Bas-Berry en gare d’Ecueillé

  • © DR

    Les façades des gares de la ligne sont ornées d’une frise en céramique. Le motif, une feuille de marronnier, évoque les arbres qui furent autrefois plantés en rangée de part et d’autre des bâtiments.

  • © DR

    Stationné en gare de Luçay-le-Mâle, l’un des deux autorails des années 1950 du Train touristique du Bas-Berry.

Patrimoine. La gare de Luçay-le-Mâle recherche des alliés

31 août 2020
- -
Par : Anne Jeantet-Leclerc

En Centre-Val de Loire, dans l’Indre, la gare de Luçay-le-Mâle attend d’être restaurée à l’instar des autres gares de la ligne du train touristique du Bas-Berry, qui est inscrite aux Monuments historiques. Une souscription a été lancée avec la Fondation du patrimoine afin que le bâtiment voyageurs retrouve sa belle allure d’origine.

C’est une petite gare construite au tout début du XXe siècle, en 1902, comme il en existe tant en France. Dans l’Indre, au nord-ouest du Berry et aux frontières de la Touraine, la gare de Luçay-le-Mâle est désertée par les trains de voyageurs et de fret de la SNCF, depuis 1980 pour les premiers et 1988 pour les seconds (actuellement, seul le tronçon de Salbris à Valençay est utilisé par la SNCF qui y fait circuler des TER Centre-Val de Loire). En revanche, depuis 2003, elle accueille le Train du Bas-Berry, un train touristique qui propose deux parcours dans la jolie campagne berrichonne (Ecueillé – Valençay et Ecueillé – Argy) sur une section de l’ancienne ligne allant du Blanc à Argent (le “Ba”). « Le train touristique est un fil conducteur à partir duquel de multiples découvertes sont à faire », explique Mireille Chalopin, deuxième adjointe de la commune de Luçay-le-Mâle, présidente du Syndicat mixte pour la valorisation du train touristique Argy – Valençay. En effet, le potentiel est réel grâce au tourisme vert, dans un espace rural authentique, de bocage, propice aux randonnées pédestres, équestres et à vélo ainsi qu’à la pêche de loisirs. Mais aussi grâce au tourisme historique et culturel du fait de la présence de châteaux (dont celui de Talleyrand à Valençay), d’abbayes, d’églises et de plusieurs musées consacrés à des domaines aussi variés que l’automobile (à Valençay), le sucre (à Valençay), la pierre à fusil (à Luçayle- Mâle)… De plus, depuis l’été 2019, l’extension du parcours du train touristique de Luçay à Valençay permet des correspondances avec les TER du Centre–Val de Loire, ce qui constitue un vecteur important du développement du tourisme dans le Pays de Valençay qui regroupe une cinquantaine de communes. « Valençay est la porte d’entrée dans l’Indre pour tous les touristes venant des vallées de la Loire, du Cher et de la Sologne. »

Mais revenons à notre petite gare de Luçay-le-Mâle… « La gare mérite vraiment d’être restaurée. Elle a été utilisé par de nombreuses générations d’habitants et la population locale lui reste très attachée », assure la municipalité. « De Valençay à Argy, la voie et les bâtiments, restés dans leur état d’origine de 1902, sont inscrits à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques depuis 1993 », renchérit la Société d’animation du Blanc Argent (Saba), qui exploite le Train du Bas-Berry en partenariat avec le syndicat mixte. « Ce tronçon est la plus longue voie ferrée métrique de plaine (40 km) de France. C’est également un des rares témoignages du patrimoine ferroviaire de cette époque. » Toutes les gares de la ligne touristique – Argy, Pellevoisin, Heugnes, Ecueillé, Luçay- le-Mâle, Valençay –, étaient plantées d’une rangée de marronniers, ce qui explique pourquoi, en écho à cette végétation, les façades des bâtiments voyageurs ont été ornées d’une frise en céramique colorée qui représente la feuille de cet arbre.

Compte-tenu de l’intérêt patrimonial de la ligne touristique, les gares ont bénéficié de travaux de restauration les unes après les autres. « Il ne manque plus que celle de Luçay-le- Mâle pour compléter ce qui constitue un véritable atout pour le développement du tourisme sur notre territoire », résume Mireille Chalopin. Pour contribuer à financer le projet, la municipalité de Luçay-le- Mâle a donc décidé de lancer une souscription avec la Fondation du patrimoine avec un objectif de collecte fixé à 10 000 euros. Le montant des travaux étant estimé à 97 240 euros. « Toute aide, même modeste, est précieuse : à partir de 6 572 euros de dons recueillis, une subvention liée au succès de la collecte pourra être accordée. » La restauration du bâtiment voyageurs devra redonner strictement son état d’origine à la petite gare, potentiel « musée vivant ». Une première tranche de travaux concerne l’extérieur du bâtiment : les façades, la couverture et la mise en peinture. La deuxième tranche, projetée ultérieurement, consiste à créer un gîte d’étape au premier étage de la gare, nécessaire au sentier pédestre Benjamin Rabier (lire l’article ci-dessous), ainsi qu’une salle d’exposition dans l’ancienne halle à marchandises. Le projet a reçu l’aval de l’architecte des Bâtiments de France. Selon le principe de réduction fiscale de 66 % accordé aux particuliers et de 60 % accordé aux sociétés, un don d’un montant de 50 € ne coûte respectivement que 17 € et 20 €. La commune et la Saba espèrent vivement que le public et les entreprises répondront à l’appel.

Pour faire un don en ligne : www.fondation-patrimoine.org/63582

Rens. : Train du Bas-Berry, 02 54 40 23 22.

traindubasberry@gmail.com

Commune de Luçay-le-Mâle, 22 rue du Docteur Réau, 36360 Luçay-le-Mâle.

www.lucaylemale.fr


Dans les pas de Benjamin Rabier, l’enfant du pays

Illustration de Benjamin Rabier

Avec l’autorisation des Amis de Benjamin Rabier – © Les Héritiers de Benjamin Rabier

 

Benjamin Rabier (1864-1939), originaire de la région, illustrateur publicitaire, précurseur de la bande dessinée et du dessin animé, s’est rendu célèbre entre autres pour le logo de La Vache qui Rit, et pour les personnages du canard Gédéon, du cochon Charlemagne, de Gertrude l’oie… De filiation berrichonne par ses parents, d’origine paysanne modeste, il a trouvé l’inspiration dans le pays de Valençay, au travers des lieux et des villages voisins, au milieu des animaux domestiques, créant ainsi une oeuvre immense : dessins, réclames (le bouillon Maggi, le sel La Baleine, Ricqlès, motifs de décoration, ouvrages (Les Fables de La Fontaine, Le roman de Renart…)… Son coup de crayon lui a valu le titre de « l’homme qui fait rire les animaux ». Pour rendre hommage à l’enfant du pays, les maires de neuf communes du pays de Valençay et l’association Les Amis de Benjamin Rabier ont créé en 2019 un sentier découverte en boucle de 90 kilomètres, entièrement balisé, qui suit la voie ferrée entre La Foulquetière (Luçay-le-Mâle) et Valençay. Homologué par la Fédération française de randonnée pédestre, le circuit est ponctué de dessins extraits de l’oeuvre de Benjamin Rabier et fait découvrir les paysages et le patrimoine naturel. De plus, des supports illustrés guident le randonneur vers les curiosités du territoire : arbres remarquables, carrières, champignonnières, maisons troglodytes, orchidées, espaces naturels sensibles… Possibilité de boucles de 5 à 10 km au départ de chaque commune traversée.

A. J.-L.

Rens. :

Office de tourisme, 2 avenue de la Résistance, 36600 Valençay.

Tél. : 02 54 00 04 42.

Leur site.


Plus d’actualités et dossiers sur le rail dans La Vie du Rail version papier ou en ligne !



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS