fbpx

Soyez au courant des nouveautés et des promotions exclusives

de la Boutique de la Vie du rail

en vous inscrivant à notre newsletter hebdomadaire !

© Elytel

« On peut concevoir certaines lignes gérées par d'autres compagnies comme c'est le cas en Suisse mais l'expérience britannique sur le modèle actuel a été un échec cinglant et a été la cause de nombreux accidents. »

Réforme. Ce que le gouvernement ne comprend pas au train

27 novembre 2019
- -
Par : Loïk Le Floch-Prigent

Le nouveau patron de la SNCF, Jean-Pierre Farandou, souhaite « renouer le fil » avec les cheminots. Il y a urgence lui dit Loïk Le Floch-Prigent, le président de la SNCF de décembre 1995 à juillet 1996. Décembre pourrait être le mois d’un mouvement social de grande ampleur. Une fin d’année tendue pour la SNCF.

Alors que le gouvernement se félicitait bruyamment de « sa réforme de la SNCF » et se préparait à en changer le patron, une série d’arrêts de travail est venue fragiliser le bel édifice jusqu’à perturber le départ des vacances scolaires dites de la « Toussaint ». Comment interpréter cette poussée de fièvre de l’automne et surtout comment imaginer la suite des évènements car le train est devenu essentiel pour les déplacements des Français, il est désormais plus rapide que la voiture tandis que tenant du bas carbone, il est recommandé par la poussée écologique.

Après avoir accusé bruyamment l’irresponsabilité syndicale, politique et commentateurs ont fini par s’accorder sur le fait que la révolte 2019 est d’une autre nature que les grèves de l’année 2018 qui avaient gravement désorganisé le pays tout en n’ayant débouché sur aucune avancée sensible pour les cheminots. Cet incontestable échec des syndicats qui voulaient lutter contre la dernière réforme de la grande maison a laissé un goût amer chez tout le personnel qui s’est senti humilié quand on l’a traité de « nanti » et parlé de tous les « avantages » dont il bénéficiait.



Sur le même sujet

Une Commentaire

  1. Güntürk Üstün 28 novembre 2019 0 h 06 min

    Avec ou sans libéralisation du transport ferroviaire, quelques convois d’idées et de décisions ne progressent pas correctement dans l’univers des voies ferrées! Vous voulez un exemple simple mais frappant? Rappelons-nous que presque tous les opérateurs ferroviaires appartenat à l’État investis avec une rapidité inouïe dans les projets de grande vitesse sur rails (parfois au détriment des lignes conventionnelles) sont épouvantablement endettés (y compris la Chine qui est le leader incontesté et invincible dans le domaine)! Et qui paiera toutes leurs dettes énormes à votre avis? Leurs citoyens fidèles (ferroviphiles ou pas) sans le moindre doute!

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégié des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • La News Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

  • La News Rail Passion

    Recevez chaque mercredi toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La lettre du cheminot

    Recevez chaque jeudi les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La News Historail

    Recevez chaque lundi les derniers dossiers en ligne et le magazine dès sa parution

EN SAVOIR PLUS