fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X

Le Connecting Europe Express entre en gare de Paris-Est le 7 octobre

Le Connecting Europe Express est arrivé à Paris. Et après ?

8 octobre 2021
- -
Par : M.-H. P.

A12 h 37 très exactement le 7 octobre, le Connecting Europe Express a fait son entrée dans la gare de Paris-Est, après avoir parcouru 20 000 km et traversé 26 pays. Plusieurs ministres ainsi que des membres de la Commission européenne, de la CER et Jean-Pierre Farandou, le PDG de la SNCF (qui est descendu du train venant de Strasbourg) l’ont accueilli pour vanter l’Europe ferroviaire.

Si cette initiative a permis de symboliser l’année européenne du rail voulue par Bruxelles, elle a aussi mis en lumière le manque d’harmonisation ferroviaire sur le continent, obligeant les organisateurs à un travail complexe, notamment à changer trois fois de train pour boucler le périple.

Les associations de défense de l’environnement l’ont bien remarqué. Elles regrettent une initiative avant tout symbolique. Ainsi, Réseau Action Climat déplore que « cette année ferroviaire n’ait pas permis l’adoption et la mise en œuvre de mesures concrètes et structurantes permettant d’accélérer la relance du train en Europe. D’autant plus que la Commission européenne a présenté au début de l’été son Paquet climat européen qui doit permettre de réduire de 55 % les émissions de GES d’ici 2030 ». Et de citer l’absence d’engagement au niveau européen « pour relancer au moins 30 nouvelles lignes transeuropéennes de jour et de nuit d’ici 2025 ». Auquel s’ajoute l’absence de solution « au problème de pénurie de matériel roulant de nuit qui touche la majorité des pays européens ». De façon plus générale, l’association estime que « très peu a été fait pour faciliter le financement de matériel roulant interopérable entre pays européens ».

Enfin, ajoute Réseau Action Climat, « le développement du transport ferroviaire à un niveau satisfaisant demeurera impossible tant qu’il n’y aura pas une compétition juste et équitable entre les modes de transport : à trajet équivalent, voyager en train devrait toujours être moins cher que voyager en avion ». Un argument proche de ce que défend Jean-Pierre Farandou qui plaide pour une « fiscalité verte », incontournable si les autorités publiques veulent vraiment changer les comportements.



Sur le même sujet

3 Commentaires

  1. Güntürk Üstün 9 octobre 2021 0 h 47 min

    2021 a été désignée “Année européenne du rail” et s’achèvera bientôt, mais il semble que peu de choses aient été accomplies pour résoudre les principaux problèmes du transport ferroviaire de voyageurs et de marchandises dans le “Vieux Continent”. En effet, il est impossible de ne pas être d’accord avec ceux qui soulignent que “les trajets en train ne doivent pas nécessairement être aussi rapides que ceux effectués en avion, mais ils doivent être moins chers et plus respectueux de l’environnement et dépasser les limites des obstacles bureaucratiques!”

  2. Güntürk Üstün 9 octobre 2021 3 h 24 min

    Maintenant que le voyage épique du Connecting Europe Express s’est déroulé avec succès, la tâche la plus difficile et la plus importante est sur le point de commencer pour tous les chemins de fer européens concernés et décisifs ainsi que pour la Commission Européenne: Atteindre les résultats visés de manière réaliste sans répéter l’erreur de tomber dans le courant de la conscience de “l’étroitesse d’esprit nationale contre l’idée d’un partenariat multinational” (qui, jadis n’a pas fait durer mais a mis fin prématurément à des groupements prometteurs tels que TEE et TEN)!

  3. Güntürk Üstün 10 octobre 2021 3 h 01 min

    Lors de son trajet mémorable de Lisbonne à Paris, le “Connecting Europe Express” a également visité Berlin. Le 29 septembre 2021, alors que le célèbre train était à la gare de Berlin Südkreuz, il a été accueilli par le patron de la DB, le ministre fédéral des Transports et de l’Infrastructure numérique, le maire de Berlin et un grand groupe d’invités et de membres de la presse. Le point culminant de cet événement, déjà gravé dans la mémoire des cheminots et des ferrroviphiles, fut sans doute la rencontre sur le même quai avec la rame automotrice diesel VT 11.5 [Classe 601 à partir de 1968] preservée de la DB, qui servit pendant 15 ans (entre 1957 et 1972) pour le réseau Trans Europ Express. C’était peut-être aussi un rappel frappant pour ne pas oublier que le chemin de fer ne représente plus que 8% du transport de voyageurs en Europe.

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS