fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
(c) Bernard Chubilleau

L'opération de régénération de la ligne ferroviaire Libourne-Bergerac- Sarlat, est la première du contrat de plan État-Région 2015/2020 en faveur du réseau ferroviaire d’intérêt régional.

La régénération de la ligne Bergerac- Libourne garantie

28 juin 2018
- -
Par : B. C.

Les dix-sept collectivités territoriales concernées, partenaires et financeurs des travaux de régénération de la ligne ferroviaire Libourne- Bergerac- Sarlat se sont réunis le 21 juin à Bergerac aux côtés de l’État et SNCF Réseau pour garantir cette opération.

Elle s’avère être d’envergure et la première de contrat de plan État-Région 2015/2020 en faveur du réseau ferroviaire d’intérêt régional. Les travaux se dérouleront en trois parties, du 2 janvier au 29 septembre 2019. De janvier à mars, il sera exécuté des travaux de dévoiement des réseaux, la réfection de la plateforme et du dispositif hydraulique, le renouvellement de passages à niveau, des travaux sur les ouvrages d’art et en attente, la dépose de longs rails soudés le long des voies. De mars à juin, suivront le renouvellement de 53 km de voies entre Libourne et Bergerac et des travaux dans le sens Bergerac–Libourne à partir de Coutras. Puis finalement, il sera procédé au renouvellement de 10 km de voies supplémentaires, d’appareils de voies et du pont-rail de Pineuilh sur le tronçon Libourne- Bergerac. Durant ces travaux la ligne sera fermée et des dessertes de substitution seront mises en place. Ce n’est pas moins de 28 TER quotidiens pour 3 200 voyageurs/ jours qui fréquentent la ligne structurante Bordeaux-Bergerac- Sarlat. C’est dire l’importance de celle-ci et qu’elle est essentielle pour garantir un aménagement du territoire régional équilibré de la Gironde au Périgord. Les collectivités territoriales tiennent à souligner l’effort exceptionnel qu’elles réalisent à la demande expresse de l’État et de SNCF Réseau, bien qu’en dehors de leurs compétences obligatoires, pour contribuer à la pérennisation des « petites lignes » ferroviaires.

Pour rappel, la moitié du financement de cette opération, dont le coût est estimé à près de 84 millions d’euros, est assurée à 35,18 M€ par la Région Nouvelle-Aquitaine et 6,75 M€ par les autres collectivités territoriales traversées par la ligne, départements, communautés d’agglomération et communautés de communes. Les contributions de l’État et de SNCF Réseau s’élèvent respectivement à 27,27 M€ et 14,66 M€.



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS