fbpx

Toujours à vos côtés
La Vie du Rail vous offre un abonnement numérique à

JE DÉCOUVRE !
© Alstom Transport

Entre 2011 et 2018 le coût du TGV a reculé de 9,3 %, baisse qui ne suffit pourtant pas à dissuader l’utilisation des autres modes de transport telle que la voiture.

Ce que coûte vraiment le transport

19 mars 2020
- -
Par : Patrick Laval

La Fnaut (Fédération nationale des associations d’usagers des transports) a fait appel à Jean-Marie Beauvais, économiste, pour réaliser une étude comparant le coût kilométrique des différents modes de transport. Il en ressort que sur les courtes distances, le coût marginal du kilomètre en voiture est deux fois moins élevé que le prix des transports publics. Et sur les longues distances, l’avion low-cost, les cars Macron et le covoiturage sont meilleur marché que le train.

Pour les trajets inférieurs à 80 km, le coût marginal de la voiture est inférieur au prix des transports publics. Et sur les trajets plus longs, prendre le train coûte plus cher que le covoiturage, l’autocar, et l’avion à bas coût. Telles sont les conclusions que l’on peut tirer de l’étude réalisée par l’économiste Jean-Marie Beauvais pour la Fnaut en se basant sur les données de 2018, les plus récentes disponibles (Comptes transport de la Nation de l’INSEE pour les transports individuels, ventes de titres de transport pour les transports collectifs). Et si l’on compare à 2011, l’écart s’est creusé en défaveur des transports collectifs, même si les tarifs de la SNCF ont nettement baissé en monnaie constante (-3,2 % pour le TER, -9,4 % pour les Intercités et -9,3 % pour le TGV), alors que l’augmentation des tarifs des transports urbains a été légèrement supérieure à l’inflation (0,7 %).

La voiture de moins en moins chère sur les courts trajets

Pour les trajets plus courts que 80 km, cette étude aux résultats parfois surprenants se base sur le prix marginal (carburant et stationnement), qui est celui perçu par l’automobiliste et le pousse à choisir sa voiture plu-



Sur le même sujet

Une Commentaire

  1. Güntürk Üstün 20 mars 2020 1 h 36 min

    Quand le secteur ferroviaire mondial de voyageurs se réveillera-t-il distinctement de son sommeil insouciant et sera-t-il totalement conscient de son pouvoir créatif colossal pour survivre et régner adéquatement, tout comme l’industrie du transport aérien et routier? Il se fait vraiment et malheureusement tard pour ça!

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégié des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • La News Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

  • La News Rail Passion

    Recevez chaque mercredi toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La lettre du cheminot

    Recevez chaque jeudi les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La News Historail

    Recevez chaque lundi les derniers dossiers en ligne et le magazine dès sa parution

EN SAVOIR PLUS