fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
  • Collection Michel Cozic

    La CIWL fondée par Georges Nagelmackers en 1872 a fait circuler les premiers trains de luxe reliant l’Europe à l’Asie et l’Afrique. L’aristocratie et les classes aisées furent rapidement séduites par les prestations offertes à bord.

  • Collection Michel Cozic

    Typiques de la période Art Déco, ces livrets étaient distribués aux passagers.

  • © Erik Lasalle

    Dans la voiture-restaurant Pullman de 1927 de la Flèche d’or, la table est parfaitement dressée pour le dîner.

Collection. La CIWL ou l’art de voyager

11 août 2020
- -
Par : Anne Jeantet-Leclerc

Une exceptionnelle collection privée raconte la fabuleuse histoire de la Compagnie Internationale des Wagons-Lits que fonda Georges Nagelmackers à la fin du XIXe siècle. Rencontre avec Michel Cozic, un collectionneur à la fois heureux… et insatiable !

Orient-Express, Train Bleu, Flèche d’or, Étoile du Nord, Sud-Express, Oiseau Bleu… Ces noms de baptême de trains de luxe évoquent le voyage dans des conditions de raffinement et de confort aujourd’hui disparues. Ces trains à bord desquels une clientèle fortunée voyageait dès la fin du XIXe siècle sont le thème de prédilection de Michel Cozic, un collectionneur à l’enthousiasme communicatif, un vrai passionné par l’histoire de la Compagnie internationale des wagons-lits (CIWL). « Dès 1883, Georges Nagelmackers, le fondateur de la CIWL, génial créateur de l’Orient-Express, a permis à l’aristocratie et aux classes aisées d’Europe de se rendre à Istanbul, porte de l’Asie, en voyageant confortablement dans des palaces roulants », raconte-t-il. Dans l’histoire du chemin de fer, l’Orient-Express fut le premier train transeuropéen, le premier à abolir les frontières du Vieux Continent. Il traversait l’Europe de part en part, conduisant d’une traite et dans le plus grand confort les voyageurs depuis les capitales européennes jusqu’aux portes de l’Asie et de l’Orient. Dans les années qui suivirent le lancement de l’Orient-Express, la CIWL a créé de nombreux trains de luxe : le Calais-Méditerranée Express, rebaptisé Train Bleu par ses passagers, la Flèche d’or, le Paris – Côte belge, l’Oiseau bleu, le Taurus Express, le Transsibérien… « Mais l’Orient-Express reste le plus emblématique, car il ne traverse pas moins de dix pays et re-



Sur le même sujet

Une Commentaire

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS