fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
© Visite Brussels

La seconde fresque de la gare de Bruxelles-Midi : elle reproduit un dessin issu de l’album Les Sept Boules de cristal.

BD. Quand Tintin filait sur les rails

10 septembre 2020
- -
Par : Anne Jeantet-Leclerc

Le train apparaît très tôt dans l’oeuvre d’Hergé. Dès 1929 dans Tintin au pays des Soviets, la première publication des aventures de Tintin, le jeune reporter part de Bruxelles pour se rendre à Moscou grâce au chemin de fer. Un voyage qui inaugure une longue série…

S’il y a des présidents de la République qui aiment le train (lire LVDR n° 3364 p. 4 et n° 3791 p. 28), il y a aussi des héros de bande dessinée qui filent sur les rails. Prenez Tintin, par exemple. Dans les aventures du personnage créé par Hergé, on ne compte plus les gares et les trains fréquentés par le célèbre reporter. Aucun doute, le train apparaît très tôt dans l’oeuvre d’Hergé. Dans les pages de l’hebdomadaire Le Petit Vingtième paru le 10 janvier 1929, dès la première page de Tintin au pays des Soviets, Tintin et Milou quittent Bruxelles en train pour rejoindre Berlin. Au printemps 1930, fin de leurs aventures, Tintin et Milou reviennent par le train. À Bruxelles, leur retour est mis en scène par l’éditeur, une véritable opération marketing avant l’heure ! Et le 8 mai 1930, c’est un énorme succès : plus de mille jeunes ont rejoint la place Rogier, face à l’ancienne gare du Nord, pour acclamer le retour de leur héros accompagné de son fox-terrier. L’imagination des lecteurs s’est enflammée et accorde une existence réelle aux personnages d’encre et de papier. Les rocambolesques péripéties du journaliste du Petit Vingtième ont enthousiasmé les jeunes lecteurs… et leurs papas, faisant exploser les ventes du journal. L’année suivante, nouveau retour de Tin-



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS