fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
© Eric Pothier

Le rapport envisage de nouveaux TET de jour et de nuit.

Politique. Quel avenir pour les trains d’équilibre du territoire ?

19 juillet 2021
- -
Par : Propos recueillis par Marie-Hélène Poingt

L’étude sur l’avenir possible des trains d’équilibre du territoire, réalisée par les services de l’Etat, a été remise aux Parlementaires vers la fin mai. Cette étude, qui envisage de nouveaux corridors ferroviaires (voir LVDR n°3835) porte une vision ambitieuse pour les trains de nuit et de jour. Mais la question de la suite qui lui sera donnée reste posée. La Vie du Rail a interrogé un député et un sénateur pour connaître leur avis sur ce travail.

« Ce rapport pointe les oublis du système ferroviaire »

Olivier Jacquin, sénateur socialiste de la Meurthe et Moselle

© Lulucalefevre150954/Wikicommons

© Lulucalefevre150954/Wikicommons

 

« Ce rapport est passionnant par ce qu’il montre de la culture ferroviaire française. Le transport ferroviaire a en effet été sauvé en France par le TGV et par les TER gérés par les régions. Or, que nous dit cette étude ? Elle constate des flux importants pour les dé- placements de plus de 100 km entre les départements quels que soient les modes de transports (train, mais aussi voiture, avion, bateau…) Apparaissent cinq lignes oubliées par les TGV et les TER, alors qu’elles pourraient être desservies par le train. Le rapport met donc le doigt sur les oublis du système ferroviaire qui s’est concentré sur Paris. Notre super système ferroviaire n’a pas pris en compte les besoins de mobilité des populations.

Un exemple : les auteurs de l’étude préconisent de relancer la liaison Metz – Nancy – Dijon – Lyon – Grenoble car il y a un vrai besoin. Or, cette desserte a été récemment supprimée au motif qu’il n’y avait pas assez de voyageurs, malgré les demandes des élus locaux…

Par ailleurs, l’étude montre que l’équilibre économique du système doit être assumé par l’Etat. Elle pointe des besoins à couvrir

RETROUVEZ L'INTEGRALITE DE L'ARTICLE DANS

La Vie du Rail hebdo n°3841

Vous êtes abonné à RAIL PASSRail Pass est la formule d’abonnement
100% numérique du Groupe La Vie du Rail.

- Accès à tous les numéros en cours et aux archives
des magazines du groupe La Vie du Rail
(Rail Passion, La Vie du Rail hebdo et mag et Historail)

- Accès à toutes les vidéos en cours
et aux archives de Rail Passion.

Soit près de 1 000 numéros et 150 vidéos !
En savoir plus
ou vous avez acheté ce numéro ?
Connectez-vous pour pouvoir lire ce numéro en ligne.



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS