Soyez au courant des nouveautés, des promotions exclusives et des ventes privées de la Boutique de la Vie du Rail et vous inscrivant à notre newsletter hebdomadaire !

  • © Philip Ashforth Coppola/courtesy Princeton Architectural Press

    Pour la première fois, cette année, les dessins originaux de Philip Ashforth Coppola ont été présentés au public à l’occasion d’une exposition au New York Transit Museum, un musée installé dans une station désaffectée de Brooklyn.

  • © Philip Ashforth Coppola/courtesy Princeton Architectural Press

  • © Philip Ashforth Coppola/courtesy Princeton Architectural Press

    Pour la première fois, cette année, les dessins originaux de Philip Ashforth Coppola ont été présentés au public à l’occasion d’une exposition au New York Transit Museum, un musée installé dans une station désaffectée de Brooklyn.

  • © Philip Ashforth Coppola/courtesy Princeton Architectural Press

    Pour la première fois, cette année, les dessins originaux de Philip Ashforth Coppola ont été présentés au public à l’occasion d’une exposition au New York Transit Museum, un musée installé dans une station désaffectée de Brooklyn.

  • © Philip Ashforth Coppola/courtesy Princeton Architectural Press

    Pour la première fois, cette année, les dessins originaux de Philip Ashforth Coppola ont été présentés au public à l’occasion d’une exposition au New York Transit Museum, un musée installé dans une station désaffectée de Brooklyn.

  • © Philip Ashforth Coppola/courtesy Princeton Architectural Press

    Pour la première fois, cette année, les dessins originaux de Philip Ashforth Coppola ont été présentés au public à l’occasion d’une exposition au New York Transit Museum, un musée installé dans une station désaffectée de Brooklyn.

New York. L’incroyable inventaire du métro par Philip Ashforth Coppola !

2 juillet 2018
- -
Par : S. D.

Depuis 40 ans, Philip Ashforth Coppola recense scrupuleusement l’immense variété des éléments ornementaux et décoratifs du métro de New York, en les dessinant dans ses cahiers. Le travail d’une vie qu’il espère pouvoir achever à l’horizon 2030 ! Après une exposition, un livre rend hommage à cet « archéologue » fasciné par les secrets du plus grand réseau du monde.

Il y a des obsessions qui dessinent le contour d’une vie, qui modèlent un destin et qui finalement accomplissent des oeuvres uniques par leur ampleur, par leur engagement. Pendant quarante ans, Philip Ashforth Coppola s’est minutieusement documenté sur le métro de New York, en a tiré une série de dessins, détaillant la typographie, les mosaïques en terre cuite, les faïences et les carreaux que des millions de voyageurs voient tous les jours, sans forcément y prêter attention…

Depuis 1978, il parcourt inlassablement le plus grand réseau du monde en nombre de stations, soit 469 lieux à visiter, pour tenter d’achever l’incroyable inventaire. Il espère arriver au bout de ce travail de titan à l’horizon 2030 ! Philip Ashforth Coppola a déjà édité six volumes de son encyclopédie du métro baptisée Silver Connections – le premier en 1984 –, soit des milliers de pages consacrées entièrement à cette infrastructure qui le fascine depuis la tendre enfance, quand son père lui montrait les fresques en mosaïque présentes sur les lignes qu’ils utilisaient alors.

Philip Ashforth Coppola offre une étude exhaustive des motifs ornementaux du métro. Son travail de moine copiste réunit dans un guide visuel précieux permet de découvrir cette incroyable richesse. Dès la conception du métro, l’impératif esthétique détermine le travail des entreprises chargées de la construction des stations. Ainsi, les contrats indiquent clairement que « toutes les parties de la structure exposées à la vue du public doivent (…) être conçues, construites et entretenues en tenant compte de la beauté de leur apparence et de leur efficacité ».

Si aujourd’hui l’infrastructure continue de se développer et de s’embellir – elle constitue, grâce à plus de plus de 300 oeuvres commandées, le plus grand projet d’art public de la ville, depuis 1985 – c’est aux artisans inconnus, aux créateurs oubliés dans les méandres de l’histoire du métro qu’il veut rendre hommage.

Aujourd’hui, il peut savourer une reconnaissance qui a tardé à venir. En 2005, le réalisateur basé à Brooklyn, Jeremy Workman, réalise un documentaire sur Coppola. Et cette année, pour la première fois, son travail a été présenté au public à l’occasion d’une exposition de ses dessins originaux et de ses carnets de croquis au New York Transit Museum, un musée consacré au transport public fondé en 1976 qui accueille les visiteurs dans une station désaffectée de Brooklyn.

Le 1er mai dernier, c’est au tour des éditions Princeton Architectural Press de publier One- Track Mind : Drawing the New York Subway (Une obsession : Dessiner le métro de New York). Édité par Ezra Bookstein et Jeremy Workman, toujours lui, qui ont puisé dans les 2 000 pages de croquis de Coppola pour créer le livre, il présente les dessins complexes à l’encre de l’artiste. Comme l’expliquent Bookstein et Workman dans leur introduction, il a surtout été écrit pour servir l’objectif initial de Coppola : « attirer l’attention sur les artisans oubliés du métro ». Des centaines d’heures de recherche, de pénibles consultations de microfilms pour tenter de découvrir tous les noms qui se cachent derrière les oeuvres du métro. Des artisans qui – comme dans beaucoup d’autres réseaux de métropolitain construits entre la deuxième moitié du XIXe et le début du XXe – ont fait d’une infrastructure de transport un monument érigé à la gloire de la modernité et du progrès technique nous léguant un patrimoine artistique et architectural parmi les plus iconiques de cette époque.

One-Track Mind : Drawing the New York Subway (Une obsession : Dessiner le métro de New York). Édité par Ezra Bookstein et Jeremy Workman chez Princeton Architectural Press. Dessins de Philip Ashforth Coppola. Préface de Jonathan Lethem. N° ISBN : 9781616896744 (en anglais).

 

Soyez au courant de toute l’actualité culturelle du monde ferroviaire en suivant le compte Twitter Culture Rail, la rubrique culturelle de La Vie du Rail, animé par son chef de rubrique Samuel Delzini.



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

EN SAVOIR PLUS