fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
© Haropa

Le terminal multimodal du Havre, près du pont de Normandie, où les conteneurs peuvent transiter des trains aux barges fluviales.

Fret. De nouvelles perspectives de développement sur l’axe Seine

23 mars 2021
- -
Par : Yann Goubin

Le transport de marchandises par rail, en pré comme en post-acheminment vers les ports de Normandie a un fort potentiel de croissance, si on regarde les ports de nos voisins nord-européens. Le 12 mars, l’itinéraire par Gisors – Serqueux, devait ouvrir en complément de l’axe classique.

Le fret entre Paris et Le Havre va bénéficier d’un nouvel axe ferroviaire. Le 12 mars, l’itinéraire par Gisors – Serqueux, s’est ouvert en complément de l’axe original par Rouen. Il apportera 25 sillons supplémentaires par jour, de meilleure qualité puisqu’ils ne sont pas impactés par les travaux à la sortie de Paris sur l’axe classique. Leurs horaires permettront une arrivée très tôt au port du Havre, comme le souhaitaient les clients. Aujourd’hui, avec les contraintes de circulations sur l’axe historique, les trains ne pouvaient arriver qu’entre 9 h 30 et 11 h. De plus, la voie sera apte aux trains de 1 800 tonnes et sera au gabarit GB, autrement dit, les trains de conteneurs pourront emprunter cet axe. de même que les trains de la pétrochimie ou de céréales de 20 wagons environ. Ainsi, l’offre sur ce nouvel itinéraire répond aux besoins de l’ensemble des filières intéressées par le fret ferroviaire. Si SNCF Réseau veut développer le fret sur l’axe Seine entre les ports du Havre, de Rouen et de Paris, c’est pour répondre à la demande de ces trois ports qui, au 1er juin prochain, vont être réunis dans un même établissement public, Haropa. Il existe en effet une grande marge de progrès. Aujourd’hui, la part modale du fret ferroviaire dans le transport des marchandises vers ou en provenance des ports représente 14 % au Havre, et 10 % à Dunkerque, contre 19 % au port de Marseille. Dans les ports du nord de l’Europe, le fret ferroviaire représente 49 % à Hambourg, 44 % à Rotterdam, et 43 % à Anvers. Un chiffre qui pourrait encore augmenter avec l’unification annoncée des ports d’Anvers et de Zeebruges (voir encadré). En valeur ajoutée, la richesse produite par l’ensemble

RETROUVEZ L'INTEGRALITE DE L'ARTICLE DANS

La Vie du Rail hebdo n°3824

Vous êtes abonné à RAIL PASSRail Pass est la formule d’abonnement
100% numérique du Groupe La Vie du Rail.

- Accès à tous les numéros en cours et aux archives
des magazines du groupe La Vie du Rail
(Rail Passion, La Vie du Rail hebdo et mag et Historail)

- Accès à toutes les vidéos en cours
et aux archives de Rail Passion.

Soit près de 1 000 numéros et 150 vidéos !
En savoir plus
ou vous avez acheté ce numéro ?
Connectez-vous pour pouvoir lire ce numéro en ligne.



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS