fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
© Alstom - S. Dhote

D’après un audit de la SNCF, la première rame ne sera pas livrée avant mi-mai 2023.

RER NG. Un retard qui tombe mal pour Valérie Pécresse

15 novembre 2021
- -
Par : P. L.

La présidente d’Île-de-France Mobilités a eu des mots très durs envers Alstom qui ne pourra pas livrer dans les temps les futurs RER NG attendus sur les lignes D et E. Le nouveau planning reporte les livraisons à l’après-présidentielle.

Coup de sang de la principale cliente d’Alstom et de la SNCF ou posture d’une possible candidate aux élections présidentielles ? Toujours est-il que le tweet envoyé par Valérie Pécresse le 26 octobre est cinglant : « Sentiment de trahison et rupture de confiance : le RER de nouvelle génération d’Alstom/ Bombardier aura 2 ans de retard ! Je dénonce «un naufrage industriel » qui pénalisera durement les voyageurs du RER D. Malgré les 3 Mds d’euros € engagés par IDF Mobilités ».

À ce sujet, dans un courrier adressé à Jean-Pierre Farandou, Valérie Pécresse souligne que la SNCF – qui l’a quand même informée par un audit que la première rame du RER NG serait retardée à mi-mai 2023 – « n’a pas été en mesure d’empêcher ces dérives de planning successives ». Des dérives qui s’ajoutent aux années de retard prises durant le processus d’appel d’offres, initialement lancé en 2012 par la SNCF, pour n’aboutir qu’en 2017, avec le choix de l’offre Alstom-Bombardier, après deux tentatives déclarées « infructueuses ». Ironie de l’histoire, l’offre de CAF avait alors été rejetée au prétexte que le site de Bagnères-de-Bigorre n’aurait pas eu les capacités industrielles suffisantes…

Quatre ans plus tard, la présidente d’Île-de-France juge la situation « totalement inacceptable » dans son courrier adressé à Henri Poupart-Lafarge, PDG d’Alstom et seul constructeur du RER NG depuis sa reprise de Bombardier. Selon Valérie Pécresse, les « retards répétés » sont dus « principalement à des défauts d’organisation relevant d’un manque manifeste de maîtrise du processus industriel, inconcevable de la part d’un leader mondial du secteur ».

Valérie Pécresse exige que la SNCF demande 64 millions d’euros de pénalités pour le retard sur la première tranche de 71 rames. La révélation de ce retard du RER NG, qui doit rouler sur les lignes du RER D et E, intervient quelques semaines après l’annonce d’un surcoût de 1,7 milliards d’euros de la part de SNCF Réseau sur le chantier du prolongement vers l’ouest du RER E.

Interrogé par BFM Business, Alstom indique que « plusieurs éléments nous ont contraints à dé- caler la livraison des premiers trains, notamment la grande complexité technique de ce nouveau matériel, ainsi que l’intégration d’un nouveau système de signalisation, des évolutions du cahier des charges en cours de projet et l’impact de la crise sanitaire sur la production, les campagnes d’essais et nos fournisseurs ».

De son côté, SNCF Voyageurs « regrette vivement les retards accumulés dans les livraisons par Alstom-Bombardier du RER NG et partage le mécontentement de son autorité organisatrice Île-de- France Mobilités ». L’entreprise rappelle avoir « déclenché dès mai 2021 un audit externe qui a confirmé le retard pris par Alstom, identifié des risques, émis des préconisations à l’intention d’Alstom et permis de définir un nouveau planning de livraison ». Un nouveau planning qui reporte les livraisons après les prochaines élections présidentielles.

 

Cet article est tiré du numéro 3858 de La Vie du Rail.

Plus d’actualités et dossiers sur le rail dans La Vie du Rail version papier ou en ligne !



Sur le même sujet

2 Commentaires

  1. Güntürk Üstün 15 novembre 2021 15 h 14 min

    Sur une durée substantielle, la mise en service différée des rames récentes “RER NG” (ou Z 58000/Z 58500) d’Alstom/Bombardier aurait plusieurs impacts sur le renouvellement de parc des RER D et E mais aussi sur d’autres lignes et branches qui bénéficieraient d’une mutation de matériels.
    Cela concerne les branches vers Gretz – Provins et vers Trilport – La Ferté-Milon du Transilien P, qui se préparent à accueillir des Z 50000 à la suite de l’électrification de ces branches mais aussi le RER C qui devra hériter des Z 20500 renouvelées du RER D pour succéder aux rames Z 5600 et Z 8800.
    Le projet majeur porte sur la fourniture de 255 rames RER NG qui remplaceront les Z 20500 du RER D et les Z 22500 (MI 2N Eole) du RER E. Compte tenu du cours des événements, il semble difficile d’éviter la politisation excessive du dossier en ce moment.

  2. Güntürk Üstün 16 novembre 2021 1 h 23 min

    Ce contrat de 3.75 milliards d’euros, entaché d’un important retard de livraison des nouvelles rames RER NG d’Alstom, le plus important jamais financé par Île-de-France Mobilités a été attribué par la SNCF, l’exploitant des lignes RER concernées.
    La SNCF utilisera 130 de ces nouvelles automotrices électriques à 2 niveaux [Z 58000 (type d’unité de 6 caisses)/Z 58500 (type d’unité de 7 caisses)] sur la ligne D et 125 sur la ligne E du RER francilien une fois qu’elles seront livrés par le constructeur évidemment.
    Le RER NG actuellement en construction est considéré comme faisant partie de la plate-forme X’Trapolis (Cityduplex) d’Alstom avec une vitesse maximale de 140 km/h.

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS