fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
© Alstom Design Styling

Contrairement à l’iLint à hydrogène testé en Allemagne, le Régiolis commandé en France pourra tirer profit des électrifications en place.

Alstom. Quatre régions commandent les premiers trains à hydrogène français

29 avril 2021
- -
Par : P. L.

Quatre régions – Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est et Occitanie se partageront les 12 Régiolis bimodes électrique-hydrogène de la commande passée par SNCF Voyageurs à Alstom.

Un mois après l’annonce de la commande de trois rames Coradia Polyvalent (Régiolis) bimode électrique-hydrogène destinées à la région Bourgogne- Franche-Comté, Alstom a confirmé le 8 avril cette annonce dans le cadre de la commande d’une première tranche de 12 de ces rames passée au constructeur par SNCF Voyageurs. Chiffrées à « un montant total de près de 190 millions d’euros », ces 12 premières rames à hydrogène commandées en France sont destinées, à parts égales, à quatre régions : Auvergne- Rhône-Alpes, Bourgogne- Franche-Comté (comme annoncé début mars, pour 51,9 millions d’euros), Grand Est et Occitanie. À ces 12 premières unités pourraient se joindre deux en option pour le Grand Est, dont le président souligne que les rames seront assemblées à Reichshoffen. Les premiers trains doivent arriver en 2023 pour essais, la mise en service étant alors envisageable en 2025. « Par ailleurs d’autres régions ont d’ores et déjà fait part de leur intérêt pour participer au projet dans un second temps », ajoute Alstom. Et, en soulignant que le gouvernement financera « les frais de développement du premier train régional à hydrogène français à hauteur de 47 millions d’euros », Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué auprès de la ministre de la Transition écologique, chargé des Transports, envisage bien une commande de 14 trains.

Si « la France a tout pour devenir un champion de l’hydrogène », selon le ministre, les présidents et présidentes des quatre régions ne sont pas en reste dans les annonces. Pour Laurent Wauquiez,

RETROUVEZ L'INTEGRALITE DE L'ARTICLE DANS

La Vie du Rail hebdo n°3829

Vous êtes abonné à RAIL PASSRail Pass est la formule d’abonnement
100% numérique du Groupe La Vie du Rail.

- Accès à tous les numéros en cours et aux archives
des magazines du groupe La Vie du Rail
(Rail Passion, La Vie du Rail hebdo et mag et Historail)

- Accès à toutes les vidéos en cours
et aux archives de Rail Passion.

Soit près de 1 000 numéros et 150 vidéos !
En savoir plus
ou vous avez acheté ce numéro ?
Connectez-vous pour pouvoir lire ce numéro en ligne.



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS