fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
  • © Samuel Delziani

  • © Samuel Delziani

Anthologie. L’Orient-Express sous la plume des écrivains

22 juillet 2021
- -
Par : Samuel Delziani

Dès son voyage inaugural en 1883, l’Orient-Express comptait à son bord journalistes et écrivains invités par le visionnaire Georges Nagelmakers pour écrire la légende de son train. Depuis, des milliers de pages ont été noircies à son sujet. Blanche El Gammal propose une réflexion sur les différentes représentations du train, dont certaines écornent volontiers le mythe.

Dès son voyage inaugural, débuté le jeudi 4 octobre 1883, l’Orient-Express est conté par les écrivains et les journalistes. En effet, à bord des hommes de lettres, comme l’écrivain Edmond About ou le journaliste du Times Henri Opper de Blowitz, ont été invités pour retranscrire la légende auprès de ceux qui n’ont pas la chance d’être du voyage. Depuis ce premier trajet, les littérateurs n’ont jamais quitté l’Orient-Express. Si aujourd’hui, dans l’imaginaire collectif l’Orient-Express est associé au glamour, au luxe et à une vision romantique de la croisière ferroviaire, Blanche El Gammal démontre extraits après extraits que les écrivains en dressaient un portrait bien plus complexe, bien plus ambiguë. Des écrivains célèbres – Agatha Christie, Graham Greene, Jean Giraudoux, Ian Fleming, Guillaume Apollinaire – et d’autres aujourd’hui moins connus – Joseph Montet, Alfred Capus, Jean Bommart, Maurice Level – ont trempé leur plume dans l’encrier de l’Orient-Express. Une plume souvent acide qui donne à voir une facette plus sombre de l’Orient-Express. Le livre se divise en trois parties, selon un ordre chronologique. Des origines flamboyantes au déclin amorcé après la Seconde Guerre mondiale.

Des voyages publicitaires des débuts, baptisés par l’auteur « relais enthousiastes », aux récits désenchantés comme celui qui clôt l’ouvrage, tiré du roman de l’écrivain autrichien Gregor von Rozzi, l’Orient-Express offre toute une palette de textes très différents et parfois fort éloignés de l’image que nous avons du train mythique.

RETROUVEZ L'INTEGRALITE DE L'ARTICLE DANS

La Vie du Rail hebdo n°3841

Vous êtes abonné à RAIL PASSRail Pass est la formule d’abonnement
100% numérique du Groupe La Vie du Rail.

- Accès à tous les numéros en cours et aux archives
des magazines du groupe La Vie du Rail
(Rail Passion, La Vie du Rail hebdo et mag et Historail)

- Accès à toutes les vidéos en cours
et aux archives de Rail Passion.

Soit près de 1 000 numéros et 150 vidéos !
En savoir plus
ou vous avez acheté ce numéro ?
Connectez-vous pour pouvoir lire ce numéro en ligne.



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS