Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
© Michel-Gabriel Léon

Les intervenants à la gare de Saint-Flour : de g.à dr., Philippe Delort, maire de Saint-Flour, Jean-Luc Gibelin, vice-president du conseil régional d'Occitanie chargé des Transports, Martine Guibert, conseillère régionale Auvergne-Rhône- Alpes, Patricia Rochès (au micro), maire de Coren-les-Eaux et présidente de l'association Amiga, Jacky Tello, président du Comité pluraliste.

Réouverture totale de la ligne de l’Aubrac

29 décembre 2021
- -
Par : Michel-Gabriel Léon

La ligne de l’Aubrac est de nouveau ouverte sur toute sa longueur entre Clermont-Ferrand et Béziers, suite aux travaux réalisés sur une section d’une cinquantaine de kilomètres. Un voyage a été organisé le 28 novembre pour fêter l’événement en gare de Saint-Flour Chaudes-Aigues.

Le train Béziers – Neussargues a fait le plein de voyageurs le 28 novembre pour un voyage pas comme les autres. Plus de 300 personnes avaient pris place à bord pour fêter en gare de Saint-Flour la réouverture de la section de 55,5 km de la ligne au nord de Saint-Chély- d’Apcher, à cheval sur les régions Occitanie et Auvergne- Rhône-Alpes. Une telle affluence avait de quoi réjouir les organisateurs de cette réouverture tant attendue, l’association Amiga (Les Amis du viaduc de Garabit) et le Comité pluraliste de défense de la ligne.

Cette section de ligne avait été neutralisée le 4 décembre 2020 en raison de déformations de la voie, électrifiée dès 1933 mais encore équipée de rails à double-champignon. Entre tractations pour le financement et les travaux, l’interruption des circulations a duré onze mois. Les travaux réalisés sur la section nord ont été conséquents : remplacement de 6 000 traverses sur un cumul de 4 km et de 16 380 attaches de rails DC, relevage de la voie sur 6 km et régalage de ballast sur 26 km. Les limitations de vitesse sont passées de 40 km/h à 55 km/h. Des remplacements de rails anciens sont prévus en 2023.

Si au nord de Saint-Chély, il ne circule plus qu’un unique train de voyageurs (l’Intercité Béziers – Clermont-Ferrand), un flux fret dessert le site métallurgique ArcelorMittal de Saint-Chély qui reçoit des bobines d’acier (coils) depuis Fos-sur-Mer via Neussargues. L’interruption pour cause de travaux avait entraîné le report sur route du fret d’Arvant à Saint-Chély, moyennant une noria de cinquante camions quotidiens qui traversaient les villages et empruntaient de nombreuses petites routes de Haute-Loire et de Lozère. L’Intercités, lui, avait été remplacé par des cars, d’abord sur tout le parcours puis, après protestations des usagers, sur la seule section Saint-Chély – Neussargues.

La mobilisation des associations et des élus

RETROUVEZ L'INTEGRALITE DE L'ARTICLE DANS

La Vie du Rail hebdo n°3866

Vous êtes abonné à RAIL PASSRail Pass est la formule d’abonnement
100% numérique du Groupe La Vie du Rail.

- Accès à tous les numéros en cours et aux archives
des magazines du groupe La Vie du Rail
(Rail Passion, La Vie du Rail hebdo et mag et Historail)

- Accès à toutes les vidéos en cours
et aux archives de Rail Passion.

Soit près de 1 000 numéros et 150 vidéos !
En savoir plus
ou vous avez acheté ce numéro ?
Connectez-vous pour pouvoir lire ce numéro en ligne.



Sur le même sujet

Une Commentaire

  1. Güntürk Üstün 29 décembre 2021 13 h 45 min

    Le trafic ferroviaire est enfin de retour sur la ligne de l’Aubrac [Clermont-Ferrand – Neussargues – Millau – Béziers), qui a pu de nouveau voir des trains circuler sur l’intégralité de son parcours. Un retour d’une desserte voyageur et fret qui n’est pas pour autant une garantie stable pour son avenir.
    Plan à long terme ou non par SNCF Réseau, les défenseurs de la ligne craignent que le programme de travaux effectué en 2021 ne soit qu’une réparation temporaire. Sous les regards de l’hyperréalisme (et pas du pessimisme), il est évident que la voie n’est pas en bon état et d’autres problèmes peuvent apparaître à tout moment, provoquant une nouvelle coupure.
    Et pour comble de malheur, il faut se rappeler que le tracé très sinueux de la ligne ne permet pas non plus de grandes vitesses.

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS