fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
laviedurail.com
© Patrick Laval

C'est l'Etat qui verserait finalement les 41 millions nécessaires à la réfection de 25 km autour de l'emblématique viaduc de Garabit.

La ligne des Causses et de l’Aubrac sans doute sauvée, une fois de plus…

4 septembre 2023
- -
Par : Patrick LAVAL

L’épisode estival du feuilleton de la ligne des Causses et de l’Aubrac devrait bien se terminer, comme le laissaient entendre plusieurs spoilers dès le mois de juin. Comme annoncé par le ministre Clément Beaune et confirmé par Jean-Luc Gibelin, vice-président Transport d’Occitanie, l’Etat devrait débloquer 41 millions d’euros pour la réfection de 25 km de la ligne de Béziers à Neussargues. Si cette réfection n’était pas entreprise, rien de garantirait la continuité de la liaison ferroviaire entre Clermont-Ferrand et la Méditerranée par Neussargues, indispensable à la desserte du site ArcelorMittal de Saint-Chély-d’Apcher.

Une liaison hautement symbolique, car la section de 25 km à renouveler, encore équipée de rail double champignon remontant à l’époque de la Compagnie du Midi, emprunte le célèbre viaduc de Garabit, réalisé par Gustave Eiffel. Sa fermeture aurait entraîné de fait la coupure de la ligne de l’Aubrac sur 55 km entre Neussargues et Saint-Chély-d’Apcher, c’est-à-dire sa section la plus au nord, dès le mois de décembre prochain pour les voyageurs et fin 2024 pour le fret.

Pour garantir l’avenir de la ligne, les financements étaient ces dernières années répartis en trois tiers, entre l’Etat et les deux régions concernées, Auvergne-Rhône-Alpes (où se situent les 25 km à renouveler) et Occitanie (en général plutôt volontaire pour assurer la réfection des infrastructures ferroviaires). Sauf que cette fois, les deux régions ont, d’un commun accord, refusé de financer l’opération nécessaire sur une section faisant partie du réseau TET. En effet, malgré les apparences, le train de voyageurs au sud de Neussargues, qui est techniquement assuré par des rames du parc TER d’Occitanie, est un Intercités ! Quant au fret, pour lequel la ligne est indispensable, il n’est pas du ressort des régions. Restait donc comme solution à l’Etat, par ailleurs propriétaire de l’infrastructure, d’en financer seul la réfection. Ce qui est désormais officiel.

Alors, sauvée, la ligne des Causses et de l’Aubrac ? Oui, elle devrait être mais « jusqu’à la prochaine fois ». Il faudra rapidement s’attaquer à la réfection d’autres sections de cet itinéraire, sans oublier d’apporter tous les soins nécessaires au maintien en exploitation du viaduc de Garabit, qui va sur ses 140 ans d’existence…

 

👉 Retrouvez toute l’actualité dans La Vie du Rail Hebdo 



Sur le même sujet

  • © Conseil départemental de la Somme

    Les Hauts-de-France confirment leur participation au financement de la ligne Roissy-Picardie

    19 avril 2024 - Divers

    La région Hauts-de-France a décidé le 28 mars d’attribuer plus de 130 millions d’euros pour la réalisation de la première phase de la liaison ferroviaire Roissy-Picardie. Ce projet consiste à...

  • © CFC

    Tourisme A toute vapeur au rythme de la 241 P 17

    17 avril 2024 - Divers

    En Saône-et-Loire, les Chemins de fer du Creusot embarquent les candidats au dépaysement pour plusieurs odyssées ferroviaires grâce à une locomotive à vapeur historique, la 241 P 17. Attention au départ !...

  • © Eléphant Doc

    Arte. Le train d’enfer du Zimbabwe

    15 avril 2024 - Divers

    Direction l’Afrique de l’Est avec ce reportage diffusé dans le magazine d’Arte Invitation au voyage. A Bulawayo, la deuxième ville du Zimbabwe, les vieilles locomotives à vapeur rouillent tranquillement sous...

  • © DR

    Le Chemin de fer des Chanteraines va fêter ses 40 ans

    07 avril 2024 - Divers

    Créé il y a quarante ans dans les Hauts-de-Seine à l’initiative du conseil départemental, le Chemin de fer des Chanteraines célébrera cet anniversaire en mai prochain lors du week-end de...

  • © rawpixel.com

    La SNCF investit dans le numérique

    14 mars 2024 - Divers

    La SNCF ne lésine pas avec le numérique. Chaque année, elle y consacre deux milliards d’euros, ce qui représente «5 % du chiffre d’affaires du groupe », précise Christophe Fanichet, le...

  • © DR

    Quand les cheminots font leur cinéma

    06 mars 2024 - Divers

    Les passionnés du 7e art sont nombreux au sein de l’UAICF. L’activité Cinéma-Vidéo compte plusieurs centaines d’adeptes dans une quinzaine de clubs, répartis dans toute la France.   Au sein...

2 Commentaires

  1. Güntürk Üstün 5 septembre 2023 1 h 53 min

    Le viaduc de Garabit fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 14 septembre 1965, et d’un classement depuis le 18 octobre 2017.

  2. Güntürk Üstün 5 septembre 2023 1 h 55 min

    Construit à 835 mètres d’altitude, le viaduc de Garabit est d’une longueur de 565 mètres. Il est situé sur la ligne de Béziers à Neussargues (voie unique), entre les gares de Garabit (fermée) et de Ruynes-en-Margeride (fermée).

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS