fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
© DR

L’équipe de techniciens travaille sur la fabrication et la réparation du système vis/écrou (au cœur des appareils de levage), l’expertise, la maintenance, dépannage, conseil sur la réglementation et sur la mise à disposition des moyens d’essais et d’épreuves.

Technicentre. Le Ferrocampus de Saintes sur la bonne voie

18 janvier 2021
- -
Par : Bernard Chubilleau

Le Technicentre Industriel de Saintes a pour activité la maintenance des TER de Nouvelle-Aquitaine, le démantèlement d’anciens matériels roulants et la production de pièces destinées à la maintenance. Il est considéré comme Centre d’Excellence au niveau national dans trois domaines d’activités : le levage (expertise et interventions sur site en 48 heures maximum), la confection de pièces en 3D en petites séries et la logistique industrielle, notamment sur la préparation de kits prêts à monter pour les autres Technicentres de maintenance.

En Janvier, la Région Nouvelle Aquitaine s’est donnée pour ambition de créer sur le site SNCF de Saintes un Ferrocampus opérationnel à l’horizon 2025. Il sera un site unique en France à l’image d’une véritable université des nouveaux métiers du ferroviaire, un lieu de formation continue initiale (Bac+3, Bac+5) et en alternance, mais aussi de mutualisation de moyens de tests et d’expérimentation entre autres. Ce projet est sur la bonne voie. La preuve en est avec la signature le 2 octobre à Saintes par le président de Région Alain Rousset et Jean-Pierre Farandou président-directeur général de la SNCF, d’une lettre d’intention fixant le calendrier et les modalités des travaux. Cette lettre d’intention prévoit aussi l’intégration à ce projet de plusieurs partenaires différents comme les fédérations professionnelles, les universités de Bordeaux et de La Rochelle, les CFA, les écoles d’ingénieurs, les entreprises du ferroviaire et de l’aéronautique, etc… qui par rayonnement feront venir d’autres partenaires susceptibles de faire croître le projet. Les premiers partenaires privés viennent de se constituer le 5 octobre en association. En tant que membre fondateur, la Région souhaite mettre en œuvre une convention pluriannuelle d’objectifs et de moyens afin de permettre à l’association d’atteindre ses objectifs.

Quant à la SNCF, elle s’est engagée dans cette lettre d’intention à mettre à disposition ses experts dans le cadre des formations, mais aussi à proposer des stages et des contrats en alternance aux diplômés des écoles partenaires. En fonction de l’évolution des travaux, le Ferrocampus de Saintes ouvrira officiellement fin 2024 ou début 2025.

Plus d’actualités et dossiers sur le rail dans La Vie du Rail version papier ou en ligne !

 



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS