fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
laviedurail.com
© DR

Le locotracteur pesant plusieurs tonnes a été descendu en utilisant le téléphérique de la Shem.

Trains touristiques. Une cure de jouvence pour le Train d’Artouste

14 novembre 2022
- -
Par : Anne JEANTET-LECLERC

Le 20 septembre dans les Pyrénées-Atlantiques, à 2 000 mètres d’altitude, le Pic de la Sagette a été le théâtre d’une spectaculaire opération de manutention organisée par la Shem (Société Hydro-Electrique du Midi), propriétaire du Train d’Artouste.

Le but était de descendre dans la vallée un locotracteur devant subir une révision générale. Pour cette manipulation délicate, la Shem a utilisé son téléphérique de service d’une longueur de ligne de 1,3 km pour 790 m de dénivellation. La descente a pris le temps nécessaire : 70 minutes à raison de 0,5 mètre/seconde, jusqu’à la gare inférieure du téléphérique. Et c’est par la voie des airs que le locotracteur – un Whitcomb d’un poids de 5 tonnes – a été acheminé sans écueil à destination. « Cette manutention s’inscrit dans un programme décennal de maintenance », indique Alain Casteret, responsable de la rénovation du parc roulant à la Shem. « Le parc se compose de 14 locotracteurs, de 60 voitures et d’une déneigeuse. Chacun leur tour, tous les matériels doivent bénéficier d’une révision. »

Le train, qui accueille aujourd’hui les touristes et les randonneurs, a été mis sur rails en 1921 pour acheminer les ouvriers et les matériaux affectés à la construction du barrage d’Artouste, le plus grand barrage des Pyrénées, à 2 000 m d’altitude. « Le Train d’Artouste est un outil essentiel de l’attractivité du territoire », précise Sophie Le Scaon, chef du Service communication de la Shem. « Cet été, une fois de plus, il a attiré plus de 100 000 visiteurs, ce qui en fait l’un des premiers sites touristiques des Pyrénées-Atlantiques. » Le train accueillera de nouveau les touristes à partir du 18 mai 2023.

 

Contact : Le Train d’Artouste, contact@artouste.fr

 

👉 Cet article est tiré du numéro 3910 de La Vie du Rail.     

Plus d’actualités et dossiers sur le rail dans La Vie du Rail version papier ou en ligne ! 

 



Sur le même sujet

Une Commentaire

  1. Güntürk Üstün 14 novembre 2022 16 h 16 min

    Le petit train d’Artouste se situe dans la vallée d’Ossau, dans les Pyrénées-Atlantiques (France).
    Ce chemin de fer touristique et historique parcourt 10 kilomètres sur sa voie étroite. Il offre des vues plongeantes sur la vallée du Soussouéou.
    Le départ s’effectue en télécabine au niveau du lac de Fabrèges, à 1240 m d’altitude, arrivée à la gare de la Sagette.
    Le terminus est situé au lac d’Artouste.
    Sur le parcours, il y a un tunnel de 315 mètres qui s’appelle «Tunnel de l’ours».
    En hommage au petit train d’Artouste, la Poste Française émet un timbre-poste le 12-07-1993.

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS