Soyez au courant des nouveautés, des promotions exclusives et des ventes privées de la Boutique de la Vie du Rail et vous inscrivant à notre newsletter hebdomadaire !

© Women’s Forum/Sipa Press

2 300 dirigeantes du monde entier étaient réunies en novembre à Paris pour le Women’s Forum for the Economy and the Society, sorte de « Davos des femmes » dont l’objectif est d’être un « moteur de changement pour le leadership au féminin ».

La nouvelle place des femmes dans les transports

8 mars 2019
- -

La proportion d’hommes aux manettes dans les transports est écrasante… sauf à la RATP qui affiche une belle parité. Peu à peu, les barrières tombent. Des associations et des réseaux de femmes veulent y contribuer.

Les habitudes ont la vie dure. Les études le montrent, dans notre éducation, on continue à valoriser, côté féminin, l’attention aux autres, côté masculin, l’esprit de compétition et la mise en avant.

Lors des colloques, combien de fois n’a-t-on vu sur le plateau que des têtes masculines, souvent les mêmes d’ailleurs, qui grisonnent au fil du temps ? La Vie du Rail prend sa part de critiques, lorsque notre magazine organise des tables rondes qui manquent de mixité.

Une situation qui reflète la réalité des entreprises du secteur, où les chiffres sont souvent sans appel : sur les quelque 150 000 personnes qui travaillent à la SNCF, la proportion hommes-femmes est de 80 % – 20 %. Au Comex, centre névralgique de décision, on ne compte qu’une femme (Agnès Ogier tout récemment nommée) sur les 12 membres de l’Epic de tête (mais un peu plus à SNCF Mobilités et à SNCF Réseau).

Keolis ou Transdev ne font pas mieux : deux femmes seulement sur neuf membres siègent au Comex de la filiale de transport public de la SNCF, une seule sur dix au Comex de son concurrent. Dans cet univers uniformément masculin, une entreprise sort du lot : la RATP, présidée par Catherine Guillouard, affiche une belle parité dans son équipe dirigeante.

La technicité des métiers longtemps qualifiés de « métiers d’hommes » qui forment le gros des troupes dans les transports, tels que les mainteneurs, les aiguilleurs ou les conducteurs (qui travaillent avec des horaires décalés) est souvent évoquée pour expliquer cette domination masculine. On sait qu’il faudra du temps pour corriger ce déséquilibre.

Le mouvement vers la féminisation a toutefois largement progressé dans les fonctions administratives et d’encadrement. Mais il reste encore à briser le plafond de verre.

Comment ? Les associations et réseaux de femmes peuvent y aider, répond Marie-Xavière Wauquiez qui a lancé en 2015 l’association Femmes en mouvement car elle en avait « marre » d’aller à des conférences où seuls les hommes avaient la parole. Son organisation serait, selon elle, la seule association de femmes dans les transports. Malgré ses moyens modestes, elle affiche de beaux succès en organisant des rencontres professionnelles qui se terminent parfois par des embauches.

Depuis quelques années, les entreprises aussi ont décidé de faire progresser la mixité dans leurs rangs via des réseaux d’entreprise. Tout particulièrement les plus grandes entreprises, les EDF, Orange, BNP ou la Société Générale, qui ont compris tout l’intérêt d’agir pour féminiser leurs troupes… et leur image. Ces initiatives font désormais partie des dispositifs responsabilité sociétale des entreprises (RSE) en faveur du développement de l’égalité professionnelle.



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS