fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
© RATP

Pendant quatre jours, et quatre nuits, les équipes d’agents de la maintenance et de l’ingénierie de la RATP ont travaillé pour rétablir les circulations.

Ile-de-France. Après le déraillement du RER B

15 juillet 2020
- -
Par : Yann Goubin

Le trafic de la ligne B du RER a été très fortement perturbé pendant quatre jours. Le 24 juin vers 19 h, à la sortie sud de la gare de Denfert-Rochereau, un train qui s’engageait, à vide, sur une voie de service, a fait une sortie de voie, laissant plusieurs voitures sur la voie 2. Un incident, heureusement sans blessé, mais qui a très fortement mobilisé les équipes de maintenance et d’ingénierie de la RATP.

Le trafic a été rétabli sur le RER B, le 29 juin, après la sortie de voie de trois voitures d’une rame MI79 survenue le 24 juin, vers 19 h à la sortie sud de la gare de Denfert-Rochereau, dans le sud de Paris. Aucune voiture ne s’est couchée et la rame était vide de voyageurs puisqu’elle était dirigée sur une voie de service.

Pendant quatre jours, et quatre nuits, les équipes d’agents de la maintenance et de l’ingénierie de la RATP ont travaillé pour rétablir les circulations.

Selon les premières observations formulées dans le cadre d’une enquête interne, « une voiture de l’arrière du train est sortie du rail. L’avant du train est quant à lui resté sur la voie alors que trois autres voitures se sont retrouvées à cheval entre le ballast et une autre voie ».

Après l’accident, une partie de la rame étant restée sur la voie 2, les circulations n’ont été possibles que sur la voie 1, en alternant les sens de trafic, ce qui a réduit considérablement la capacité de la ligne. Résultat : 1 train toutes les 17 minutes entre Denfert-Rochereau et Gare-du-Nord et des trains toutes les 15 minutes entre Laplace et Massy-Palaiseau ; entre Laplace et Saint-Rémy-les-Chevreuse ; et entre Robinson



Sur le même sujet

Une Commentaire

  1. Güntürk Üstün 15 juillet 2020 18 h 52 min

    Heureusement, suite à cet accident “extrêmement rare”, la RATP a rapidement mis en place un service de bus de substitution sur cette célèbre ligne B du RER, très fréquentée puisqu’elle relie notamment les deux aéroports parisiens et transporte environ un million de passagers par jour.

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS