Soyez au courant des nouveautés, des promotions exclusives et des ventes privées de la Boutique de la Vie du Rail et vous inscrivant à notre newsletter hebdomadaire !

© SNCF - Matthieu Raffard

Une garantie logement pour les nouveaux embauchés de la SNCF

24 janvier 2019
- -

Actuellement, près de la moitié des 5 000 embauches annuelles à la SNCF se fait en Île-de- France, une région où il est particulièrement difficile de se loger. Depuis le 1er janvier, SNCF propose à tous les nouveaux embauchés dans cette région une offre inédite d’accès au logement. Cette garantie logement consiste en une offre à prix attractif pour les non-cadres et un accompagnement à la recherche d’un logement pour les cadres. SNCF s’engage à proposer un logement situé à 20 km maximum du lieu de travail, au plus tard dans les quatre mois suivant l’arrivée dans l’entreprise. Comme l’explique Guillaume Marbach, directeur général de SNCF Réseau Île-de-France, « SNCF a ainsi souhaité apporter une aide concrète : des loyers situés sous les seuils moyens de l’Île-de- France et minorés en fonction de la situation personnelle et familiale de chacun ; un accès au logement accéléré, dans les 4 mois maximum. Ce sont des gains de temps et d’argent particulièrement précieux lorsque l’on se trouve accaparé par un nouveau poste. »

Les loyers dépendront de plusieurs paramètres liés à la situation personnelle du collaborateur et/ou de son foyer/ménage. Il pourra se voir proposer un logement du parc social, dont les loyers sont plus attractifs que ceux du parc immobilier libre. Par ailleurs, il pourra également bénéficier des aides publiques (APL, AL) ainsi que d’une aide spécifique de la part de l’entreprise qui existe depuis plusieurs années : l’aide aux nouveaux embauchés, soit une contribution de SNCF, dégressive sur quatre ans (en moyenne entre 100 et 200 € la première année, entre 30 et 50 € la deuxième année), dont le montant dépend de la rémunération de l’agent.

La nouvelle offre logement prévoit que le salarié dispose de 6 mois à compter de la date de signature de son contrat pour formuler une demande de logement. Dès que la demande est validée, une proposition est transmise dans un délai de 72 h pour un logement en résidence meublée ou dans un délai de 4 mois maximum suivant le dépôt de la demande pour un logement pérenne. Le salarié peut bénéficier de multiples propositions en résidences meublées et de deux propositions supplémentaires maximum en logement social (ICF Habitat). Il emménagera dans son nouveau logement au plus tard quatre mois après sa demande ou au démarrage de sa formation s’il est dans un logement meublé. Cette formule est proposée en complément de l’offre logement (15 000 en Île-de-France) ouverte dans le parc immobilier de la SNCF à l’ensemble des collaborateurs. Le financement de ce dispositif est assuré par un budget spécifique. Pour l’entreprise, cette mesure représente un investissement de 20 millions d’euros par an, qui se répartissent de la manière suivante : 15 M€ consacrés au financement de programmes sociaux (bailleurs externes à ICF Habitat) et 5 M€ pour l’achat de droits d’accès à des logements meublés temporaires.



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS