fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
  • © RATP/Bruno Marguerite

  • © RATP/Bruno Marguerite

RATP. De nouveaux trains automatiques dans le métro parisien

15 décembre 2020
- -
Par : Patrick Laval

Voici la seconde partie de notre dossier sur les métros automatiques. Pionnier de la conduite automatique, l’exploitant du métro parisien a mis en service le prolongement de la ligne sans conducteur, la 14, en 1998, puis converti sa ligne 1 en 2011. Fin 2020, la ligne 14 est toujours d’actualité, avec l’arrivée d’un matériel roulant de deuxième génération, plus long que celui de la première, et la conversion d’ici 2022 d’une deuxième ligne à l’exploitation sans conducteur, la 4.

Aux dernières nouvelles, la mise en service du prolongement nord de la ligne 14, de la Gare Saint-Lazare à la Mairie de Saint-Ouen, doit intervenir à la mi-décembre. Sur les quatre nouvelles stations du prolongement, trois (Pont Cardinet, Saint-Ouen, Mairie de Saint-Ouen) doivent ouvrir en même temps que le prolongement, la station Porte de Clichy devant attendre le mois suivant, en janvier 2021. Ce prolongement est raccordé au nouvel atelier de maintenance et de remisage des Docks de Saint-Ouen, dont les dimensions permettent de recevoir des rames MP14 de 120 m, soit la longueur totale des quais dans les stations de la ligne 14. Construites par Alstom, ces nouvelles rames sont les plus longues de France dans leur composition à 8 voitures pour la ligne 14, mise en service le 12 octobre. Le MP14 doit également équiper la ligne 4 à partir de l’an prochain (en version à six voitures, soit 90 m, et automatismes de conduite), ainsi que la ligne 11 à partir de 2023 (en version à cinq voitures, soit 75 m, avec cabine de conduite cette fois), dans le cadre d’un marché total de plus de deux milliards d’euros à financer entièrement par Ile-de-France Mobilités (112 trains déjà conventionnés sur 217 maximum).

Avec l’arrivée de la première de 72 rames de 120 m sur une ligne exploitée jusqu’à présent par des rames de 90 m se pose un problème quasiment inédit pour une ligne de métro parisien : gérer des trains de longueurs différentes, et ce jusqu’à la fin de la cohabitation entre rames « longues » et « courtes », prévue en 2022. Sur les quais, les portes palières précédemment inutilisées ont été recouvertes d’autocollants signalant qu’elles sont désormais desservies par les trains longs, les longueurs des rames étant signalées sur les écrans qui annoncent les prochains passages



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS