fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
© DR

Grande-Bretagne. Vogue rend hommage aux conducteurs de train

21 juin 2020
- -
Par : S.D.

Après le New Yorker début mai qui a publié en Une « After the shift » (Après le service),un dessin d’Owen Smith, pour rendre hommage aux « travailleurs essentiels », comme le magazine new-yorkais qualifie les infirmières, les conducteurs de métro, les caissières, les éboueurs ou encore les livreurs, c’est au tour de l’édition britannique du magazine américain Vogue de mettre en avant ces héros du quotidien. Trois couvertures différentes pour son numéro de juillet pour trois métiers particulièrement exposés : une sage-femme, une caissière et une conductrice de trains sur le réseau London Overground qui dessert le Grand Londres et une partie du comté d’Hertforshire, au nord de la métropole.

Embauchée il y a plus de 10 ans par Transport for London (TfL), l’autorité organisatrice des transports de la capitale britannique, Narguis Horsford conduit des trains depuis maintenant 5 ans. Basée au dépôt de Willesden Junction, au nord-ouest de Londres, elle conduit les trains sur deux itinéraires : de Stratford Richmond à Clapham Junction et de Gospel Oak à Barking.

Interrogée par Olivia Marks, une journaliste du magazine féminin de mode, elle explique son ressenti sur cette période troublée, pendant laquelle la circulation des trains est devenue essentielle pour assurer la continuité du fonctionnement de la nation. « Je ne suis pas une héroïne, mais je suis fier d’être conductrice de train et du rôle essentiel que nous jouons pendant la crise des coronavirus. Nos circulations sont d’une importance vitale pour maintenir Londres en mouvement tout au long de cette période sans précédent et maintenir la sécurité, afin que les travailleurs clés puissent se rendre là où ils doivent être pour remplir leur mission. Nous avons vu une grande vague de solidarité dans la communauté, des actes de gentillesse et d’unité tout au long de cette pandémie. Les gens me sourient davantage et j’ai reçu quelques remerciements ! Je me souviens d’un matin à Barking (…), une dame m’a souri et m’a dit: « Merci, chauffeur ». J’ai souri et j’ai dit « De rien ». J’ai ressenti un tel sentiment de fierté. »

 

Pour suivre toute l’actualité culturelle ferroviaire, suivez Samuel Delziani, chef de la rubrique Culture Rail de la Vie du Rail, sur Twitter.

Plus d’actualités et dossiers sur le rail dans La Vie du Rail version papier ou en ligne !



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS