fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
laviedurail.com
© DR

France-Espagne. La nouvelle ligne Pau-Canfranc-Saragosse devrait être totalement interopérable

France-Espagne. La nouvelle ligne Pau-Canfranc-Saragosse devrait être totalement interopérable

7 mai 2022
- -
Par : Michel GARICOIX

Réunis il y a un peu moins de deux mois à Saragosse, les re- présentants des gouverne- ments français et espagnols, ceux de la Nouvelle-Aquitaine et de la communauté auto- nome d’Aragon ont retenu les caractéristiques techniques communes de la liaison Pau- Canfranc-Saragosse en cours de reconstruction : la ligne admettra une charge par essieu de 22,5 tonnes, aura un gabarit normalisé dit GB et la signalisation européenne ERTMS niveau 1. Toutes les voies de garage auront une longueur utile de 450 mètres qui permettra le croisement de trains de fret.

Sur cette ligne où les passages à niveau auront été suppri- més, l’écartement des voies adoptera le standard euro- péen : 1,435 mètre de bout en bout. Y compris entre Canfranc et Huesca au- jourd’hui à écartement ibé- rique (1,668 mètre), le tron- çon Huesca-Saragosse étant déjà à trois files de rails et donc admettant l’écartement UIC. Autant de caractéris- tiques qui faciliteront l’électri- fication à terme de la ligne.

S’appuyant sur plusieurs an- nées d’études, les délégations espagnoles et françaises ont donc choisi une interopérabi- lité totale, tant pour les voya- geurs que pour les marchan- dises. Les quatre partenaires ont également décidé de créer une structure commune, unique et permanente pour diriger et coordonner les opé- rations. Après la déclaration d’utilité publique côté fran- çais, un groupement européen d’intérêt économique devrait être mis sur pieds. Une de- mande sera déposée auprès de la Commission européenne pour bénéficier des aides dans le cadre du « Mécanisme in- terconnexion de l’Europe » (MIE-MCE II).



Sur le même sujet

  • © CFL

    Fret. Un accord sur l’automatisation des trains entre Thales et Knorr-Bremse

    20 novembre 2022 - Fret

    Deux spécialistes s’unissent pour le développement de la conduite automatique sur les trains remorqués par des locomotives. En effet, un protocole d’accord a été signé entre l’équipementier Knorr-Bremse, spécialiste des...

  • © Patrick Laval

    Ce qu’il faut retenir d’InnoTrans

    17 novembre 2022 - Fret

    La treizième édition du salon InnoTrans à Berlin a montré de belles perspectives pour l’industrie ferroviaire. Côté matériel, les trains à batteries et à hydrogène y tenaient une place importante,...

  • ©Laurent Mayeux/SNCF

    Un intérêt grandissant pour les trains autonomes

    08 novembre 2022 - Fret

    Les transporteurs et les industriels travaillent depuis plusieurs années sur le train autonome, aussi bien dans le domaine du fret que pour les voyageurs. Ils en attendent notamment des améliorations...

  • © Voith

    Enfin l’attelage automatique européen?

    25 octobre 2022 - Fret

    Il s’appelle DAC, pour Digital Automatic Coupler, c’est-à-dire « attelage automatique numérique ». De nombreux acteurs du fret ferroviaire européen placent de grands espoirs sur ce dispositif, qui non seulement...

  • ©Wikimédia Commons/Rosavtodor.ru

    Ukraine. Le pont de Kertch, enjeu stratégique et symbolique

    21 septembre 2022 - Fret

    Depuis une première attaque le 9 août dernier d'un dépôt de munition de l’armée russe sur l’aérodrome militaire de Saky, dans l’ouest de la Crimée, où de nombreux avions ont...

  • Fret. Les nouvelles routes de la soie

    03 mai 2022 - Fret

    Les sanctions imposées à la Russie à la suite de son invasion de l’Ukraine impliquent l’arrêt des circulations de trains avec l’Europe centrale et de l’ouest. Or la Russie est...

Une Commentaire

  1. Güntürk Üstün 7 mai 2022 13 h 52 min

    En soutenant activement ce projet dans le cadre du Mécanisme pour l’Interconnexion en Europe, l’Union Européenne apporte un appui politique et financier essentiel pour mettre en œuvre les programmes d’études pour la réhabilitation et la réouverture de la ligne transpyrénéenne et du tunnel transfrontalier du Somport dont la liaison ferroviaire était interrompue depuis un demi-siècle.
    Le projet concerné sera piloté par un Groupement Européen d’Intérêt Économique (GEIE), réunissant les différents partenaires dont SNCF Réseau et l’ADIF (Administration espagnole des infrastructures ferroviaires).
    Une réouverture complète envisagée en 2028, exactement 100 ans après la mise en service de l’itinéraire historique.

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS