Soyez au courant des nouveautés, des promotions exclusives et des ventes privées de la Boutique de la Vie du Rail et vous inscrivant à notre newsletter hebdomadaire !

© Christian Besnard/Photorail/La Vie du Rail

SNCF. La CGT Cheminots s’alarme de suppressions d’emplois aux guichets

24 octobre 2018
- -

La CGT Cheminots a dénoncé mi-octobre des baisses d’effectifs et des fermetures de guichets prévus ces prochains mois. Le syndicat estime que 952 postes devraient être supprimés sur le territoire d’ici mars 2019, avec « l’abandon du canal de vente aux guichets et des agents en gare », indique le syndicat dans un communiqué.

Ces suppressions représenteraient 7 % de l’effectif actuel de 13 542 cheminots affectés à la vente au guichet ou à l’accueil en gare, selon le syndicat. Selon Hervé Gomet, délégué syndical, 2 444 emplois auraient déjà été supprimés en 2017, dont 2 000 dans des guichets.

Sur une carte annexée à son communiqué, le syndicat détaille les diminutions d’effectifs envisagées par région avant la fin du premier trimestre 2019. En Occitanie, 69 postes seraient supprimés à la vente au guichet et il y aurait six postes en moins pour l’accueil en gare. En Provence-Alpes- Côte d’Azur (Paca), 64 postes seraient voués à disparaître aux guichets et 29 postes d’accueil en gare seraient supprimés. En Île-de-France, la zone baptisée Paris-Rive-Gauche paierait le plus lourd tribut avec la suppression de 250 postes aux guichets.

Dans une déclaration à l’AFP, la direction de la SNCF a indiqué « ne pas confirmer ces chiffres » et « souhaite préciser que le terme “suppressions de poste” ne signifie en aucune manière licenciements ». Elle souligne également que « l’entreprise a déjà fait savoir que certains de ses métiers sont amenés à évoluer » dans un secteur qui change « vite et profondément avec en perspective l’arrivée imminente d’entreprises concurrentes ». Concernant les billets, « les comportements d’achat des voyageurs ont changé résolument ces dernières années et une très grande partie des titres de transport sont désormais achetés à distance », ajoute-t-elle.

Par ailleurs, la CGT Cheminots a annoncé la création d’un « Comité de vigilance citoyenne pour le service public ferroviaire », mis sur pied avec des partis politiques de gauche, associations de consommateurs et économistes.



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

EN SAVOIR PLUS