fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
© DR

Nouvelle-Aquitaine. La gare de Talence-Médoquine va enfin rouvrir

16 janvier 2021
- -
Par : F.X POINT

La gare de Talence-Médoquine est située à quatre kilomètres au sud de la gare Saint-Jean, sur un axe particulièrement chargé, au point de bifurcation des lignes se dirigeant vers Arcachon, Hendaye et Le Verdon. Elle voit passer chaque jour une bonne centaine de trains. Aucun ne s’y arrête. Contrairement aux autres communes de la Métropole traversées par des lignes ferroviaires et qui possèdent une gare, celle de Talence restait désespérément fermée.

La démarche initiée en 2012 a enfin abouti. La ville, la région, la métropole et SNCF Réseau sont tombés d’accord pour une réouverture en 2023, soixante-quatorze ans après sa fermeture au trafic voyageurs.

Cette réouverture sera une des pierres fondatrices du RER Métropolitain, pour lequel la Région Nouvelle-Aquitaine et Bordeaux-Métropole s’engagent pleinement afin de lutter contre la congestion routière. Le transport doit impérativement changer de paradigme et s’éloigner du modèle du tout- voiture, déjà rendu difficile par le flot ininterrompu des poids lourds en transit sur la rocade de Bordeaux.

Dans un premier temps, deux TER s’arrêteront par jour dans chaque sens, puis quatre à partir de 2025.

La halte sera desservie par la future ligne de TCHNS (transport en commun à haut niveau de service) pour une meilleure accessibilité aux pôles majeurs comme le campus universitaire de Talence-Pessac ou le Centre Hospitalier Universitaire. Un véritable pôle d’échanges multimodal verra le jour. Placée sur la ligne de ceinture, et desservie par deux lignes, Bordeaux-Le Verdon et Libourne-Bordeaux-Arcachon, sa fréquentation devrait monter en puissance au fil des ans, « Ce sera un des points d’arrêt les plus fréquentés avec 2 500 montées et descentes à l’horizon 2030 » indique-t-on à la région.

Les études vont se poursuivre en 2021, précédant la remise en état du bâtiment voyageurs,abandonné depuis longtemps

 

Plus d’actualités et dossiers sur le rail dans La Vie du Rail version papier ou en ligne !

 



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS