fbpx

Nouveau !

Historail, le magazine pour les passionnés de l'histoire ferroviaire édité par La Vie du Rail, lance sa newsletter !
Recevez chaque lundi, le meilleur de l'histoire ferroviaire.

© Transdev

Les contrats remportés à l’international (ici, le tramway de Parramatta en Australie) ont permis de compenser des résultats décevants en France. Thierry Mallet, PDG de Transdev, parle de résultats « robustes ».

Les groupes de transport public accumulent les conquêtes internationales

28 mai 2019
- -

À l’heure du bilan 2018, les trois champions français du transport public affichent tous une belle croissance de leur activité. Tout particulièrement sur le marché international où ils savent tirer parti de leur savoir-faire. En termes de croissance, Keolis fait la course en tête, après avoir enregistré une hausse globale de 10 % de son chiffre d’affaires (+ 13 % à l’international). Talonné par RATP Dev (+ 9, 1 %) même si la dimension de la jeune filiale de la RATP n’a rien à voir avec celle de la SNCF présente de longue date sur tous les fronts (1,1 milliard d’euros de chiffre d’affaires pour la première contre 5,9 milliards pour la deuxième). De son côté, Transdev a vécu 2018 comme une année de transition, marquée par un changement stratégique et l’arrivée d’un nouvel actionnaire allemand Rethmann pour lui donner un nouvel élan. La filiale de la Caisse des dépôts, qui reste le plus gros opérateur des trois avec un chiffre d’affaires de 6,9 milliards d’euros, affiche une activité en hausse de 2,7 %. Notre exercice annuel de comparaison entre ces trois groupes s’impose avec une limite : nous présentons les résultats de RATP Dev englobé dans ceux du groupe RATP, dont les 4/5 de l’activité concernent la vie quotidienne des Franciliens. Ce qui devrait changer à mesure que la concurrence sera effective en Île-de-France.

Transdev affiche un bilan 2018 contrasté

Une année en demi-teinte, marquée par une hausse de l’activité (+ 2,7 % à 6,9 milliards d’euros) mais une perte de 96 millions d’euros. C’est ce qui ressort du bilan 2018 dressé le 2 avril par Thierry Mallet. Côté positif, de beaux contrats ont été gagnés à l’international représentant un gain de 3,5 milliards d’euros. Ce sont les contrats remportés pour exploiter le réseau des trains régionaux de Hanovre pendant 12 ans pour 1,5 milliard d’euros, le tramway à Parramatta en Australie (330 millions d’euros)

 



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégié des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • La News Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

  • La News Rail Passion

    Recevez chaque mercredi toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La lettre du cheminot

    Recevez chaque jeudi les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La News Historail

    Recevez chaque lundi les derniers dossiers en ligne et le magazine dès sa parution

EN SAVOIR PLUS