Soyez au courant des nouveautés, des promotions exclusives et des ventes privées de la Boutique de la Vie du Rail et vous inscrivant à notre newsletter hebdomadaire !

© Agence Mimram architecture

Malgré son poids de 2 200􀀀tonnes, c’est l’aspect de légèreté qui domine pour cet ouvrage de 200 mètres de long pour 21 mètres de large.

Nouvelle-Aquitaine. La Palombe prend son envol

6 janvier 2018
- -
Par : François-Xavier Point

À Bordeaux, la construction d’un nouvel ouvrage a commencé le 2 décembre avec le lancement d’un premier tablier au dessus des voies SNCF. Baptisé pont de la palombe, il doit permettre de relier les quartiers Armagnac et Saint-Germain. Seconde étape, les 6, 7 et 8 mai 2018.

Au sud de la gare de Bordeaux- Saint-Jean un pont va relier les quartiers Armagnac et Saint- Germain nouvellement aménagés. Le 2 décembre le premier tablier de 1 000 tonnes, équipé de vérins, a été lancé au-dessus des voies ferrées, à la vitesse moyenne de 6 mètres par heure. La seconde partie de l’opération se déroulera les 6, 7 et 8 mai 2018. Ce second lançage entraînera l’interruption des circulations ferroviaires, compte tenu des contraintes liées à la sécurité et imposées par la SNCF.

Le pont, qui doit enjamber un faisceau d’une trentaine de voies s’étire sur une longueur de 200 mètres pour une largeur de 21 mètres. Baptisé pont de la Palombe (voir texte ci-dessous), il est métallique au-dessus des voies et en béton sur les deux rampes d’accès et le viaduc Saint- Germain, situés sur d’anciennes friches industrielles. Le tablier, construit en Belgique, a été acheminé en une cinquantaine de tronçons soudés sur place. Le nombre de soudures mises bout à bout atteint 50 kilomètres. Il se compose de plaques en acier Corten autopatinable. Les arches sont traitées anticorrosion par un système combinant la métallisation et la peinture.

Allier prouesse technique et création esthétique, un défi relevé par l’architecte Marc Mimram. Avec sa silhouette élancée l’ouvrage d’art présente une double dentelle d’acier et ressemble à un oiseau déployant ses ailes. Malgré son poids (2 200 tonnes), c’est l’aspect de légèreté qui domine.

Outre de larges trottoirs et des pistes cyclables, deux voies seront dédiées à la circulation en double sens pour les bus, une voie étant réservée aux voitures. En réunifiant un espace scindé en deux par une infrastructure imposable, le but recherché sera atteint.

Le financement (55,3 M €) est assuré à parité par Bordeaux Métropole et par l’établissement public d’aménagement Bordeaux- Euratlantique. Opération d’intérêt national, Bordeaux- Euratlantique que dirige Stéphan de Faÿ, aménage 730 hectares. La gare et son quartier sont situés au coeur de cette vaste surface. Sur 5 hectares et demi, la mémoire ferroviaire du site – triage et atelier du matériel – sera conservée.

La Palombe bleue

C’est en souvenir d’un train mythique que ce pont porte le nom de Palombe. Le train de nuit reliant Paris-Austerlitz au Pays basque via Bordeaux, qui a pris son dernier envol en juillet dernier, portait le nom de « Palombe bleue » car il empruntait le même chemin que le couloir de migration de ces célèbres oiseaux.



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

EN SAVOIR PLUS