fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
© Patrick Laval

Qu’il s’agisse de la halle de maintenance mutualisée (photo) ou de la halle Erion France (en bas à gauche), les bâtiments ont été étudiés pour être agrandis.

Maintenance ferroviaire. Le nouveau pôle d’innovation en Bourgogne

11 août 2019
- -
Par : Patrick Laval

Le site ferroviaire Mecateamplatform, installé dans une ancienne friche minière du bassin du Creusot-Montceau, se développe avec les mises en service de la plateforme Mecateamcluster l’an dernier et du centre de maintenance de locomotives au mois de juin. Fin septembre, ce cluster spécialisé dans les engins de maintenance de la voie organisera pour la quatrième fois ses conventions d’affaires Mecateameetings. Zoom sur un des sites les plus dynamiques de la filière.

Sur le site Mecateamplatform des Chavannes, aux portes de Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire), les inaugurations se succèdent depuis un an et demi. Pas plus tard que le 20 juin dernier, l’heure était venue de célébrer la mise en service du centre de maintenance de locomotives d’Erion France, filiale des chemins de fer espagnols Renfe et du constructeur suisse Stadler, 11 mois après le lancement de sa construction sur la plateforme mutualisée du pôle ferroviaire bourguignon Mecateamcluster. Et cette célébration ne sera pas la seule de 2019 dans cette ancienne friche minière du bassin du Creusot-Montceau : elle s’est déroulée deux mois après la réouverture par Patrick Jeantet de son embranchement au réseau ferré national, récemment rénové pour faire face au trafic attendu dans les prochaines années. Dès 2020, il est en effet prévu que plus de 1 200 engins (trains de travaux ou locomotives) transitent chaque année par cette installation terminale embranchée pour bénéficier d’opérations de maintenance.



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS