fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X

Les lignes de RER affichent toutes des baisses de ponctualité. Notamment la ligne A en raison de son fort trafic.

2016, baisse de ponctualité des trains en ÎDF

3 mai 2017
- -

Selon l’autorité de la qualité de service dans les transports, qui a publié le 30 mars son rapport annuel sur la qualité de service lors du Haut comité de la qualité de service dans les transports (HCQST), la ponctualité des trains ne s’est pas améliorée en 2016. « Le secteur a connu de fortes intempéries ainsi qu’un mouvement social national en juin 2016. Par ailleurs, les mesures de sûreté nécessaires dans le contexte actuel peuvent aussi contribuer à ces résultats », explique en préambule l’autorité.

Ainsi les retards des TGV enregistrent-ils une forte hausse, passant de 0,8 % à 11,5 %, en raison principalement de causes externes au transport et des problèmes d’infrastructures, « toutes les deux représentant 29 % » qui expliquent les principaux retards.

Du côté des Intercités, 14, 6 % des trains étaient en retard, contre 12,2 % en 2015. L’AQST souligne les raisons liées à la gestion du trafic (35 %), celles dites externes (23 %) et celles dites infrastructures (18 %).

Les taux de retards croissent aussi pour les TER, passant en moyenne de 9 % à 9,8 %, mais avec de fortes disparités selon les régions, allant de 5,1 % dans le Grand Est à 15,1 % en Paca.

Enfin, les RER et Transilien affichent également des taux de ponctualité contrastés. Les lignes RER affichent toutes des baisses, en particulier les lignes A et D, notamment en raison de leur fort trafic. Côté Transilien, ce sont les lignes N (Montparnasse), P (Paris-Est) et R (Paris Sud-Est) qui sont les plus dégradées. Tandis que les lignes L (Saint-Lazare) et K (Paris Nord) s’améliorent grâce à une restructuration des horaires pour la première, de nouveaux trains pour la seconde.



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS