fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
laviedurail.com
© Adelaide Maisonabe (nuuk photographies)

Téléo, une aventure toulousaine

23 juin 2022
- -
Par : Samuel DELZIANI

Lancé en 2006, le projet de téléphérique urbain toulousain Téléo accueille ses premiers voyageurs depuis ce printemps. Cette longue épopée est retranscrite dans un livre qui expose toute la complexité de ce type de projet.

Les éditions Privat ont récemment publié Téléo – Un téléphérique urbain à Toulouse, un ouvrage abondamment illustré qui revient sur l’aventure de la construction du plus long téléphérique urbain de France. L’auteur, Francis Grass, dresse d’abord une histoire du téléphérique, puis s’attarde sur la genèse du projet Téléo et sur sa réalisation. On estime que les hommes utilisaient déjà des cordes il y a plus de 120 000 ans. Nous avons retrouvé en France, sur le site paléolithique de l’abri du Maras en Ardèche, un morceau de cordelette datant de 50 000 ans, la plus vieille corde jamais trouvée. Avec l’invention de la poulie, qui remonterait au Ier millénaire avant notre ère, l’humanité fait un grand bond dans le progrès et peut dorénavant transporter des charges beaucoup plus lourdes. Les premières machines apparaissent… Dès la fin de l’Antiquité, des systèmes à câbles de constructions diverses sont utilisés. En Inde et en Chine, on utilise très tôt des systèmes de cordes simples pour traverser fleuves et rivières. Mais, c’est surtout à la fin du XIVe siècle avec l’ingénieur militaire Konrad Kyeser que le premier système de transport par câble est décrit. Il faudra attendre le XVIIe siècle pour découvrir le premier véritable téléphérique. Adam Wybe élabore à Gdansk un système ingénieux de transport de matériaux pour la construction de la forteresse de la ville.

Les progrès techniques de la révolution industrielle – comme la sidérurgie ou la maîtrise de la vapeur – permettent de réaliser de nouveaux systèmes à câble. L’invention des câbles en acier est un tournant. Bientôt, des systèmes apparaissent un peu partout en Grande-Bretagne, puis dans le reste de l’Europe. Les téléphériques rentrent alors au service de l’industrie et du pastoralisme. Les militaires apprécient également ces nouveaux systèmes qui permettent dès le XIXe siècle de ravitailler les troupes cantonnées dans des forts parfois difficiles d’accès. Une tendance qui se généralise au XXe siècle. Autre secteur de développement des téléphériques : le tourisme en montagne. En 1741, l’explorateur britannique William Wyndham atteint la Mer de glace de Montenvers et publie le premier guide touristique consacré aux Alpes. Il lance ainsi le tourisme alpin. Celui-ci se développe fortement pendant le XIXe siècle et si on utilisait les téléphériques pour le transport de matériaux, bientôt, surgit l’idée de transporter les touristes vers les cimes. Le Suisse Ludwig Von Roll crée ainsi le premier téléphérique pour passagers, surnommé « l’ascenseur » du Wetterhorn, mis en service dans les Alpes bernois en 1908.

Avec la démocratisation du ski à partir des années 1950, le téléphérique devient un élément récurrent des paysages de montagne. Concernant le téléphérique urbain tel que nous le connaissons aujourd’hui, les premières expériences concluantes se déroulent à Alger dès les années 1950. Certes des premières tentatives avaient déjà eu lieu, notamment à Barcelone et à Grenoble, mais ces téléphériques avaient des vocations plutôt touristiques. En Algérie, les téléphériques ont vocation à transporter des usagers. Plusieurs vagues successives de mises en service de ce type de téléphériques ont eu lieu en Algérie. C’est le premier pays à acquérir une culture du téléphérique urbain, bien avant la Colombie ou le Mexique.

En France, il faudra encore attendre longtemps avant de voir se réaliser les premiers projets de téléphérique urbain. S’il présente d’incontestables atouts – faibles emprises, impact faible des chantiers, faibles coûts d’infrastructure et d’exploitation, capacité d’effacer des contraintes géographiques difficiles, le téléphérique urbain souffre d’un déficit de notoriété. Trop souvent associé à un gadget pour touriste, il est souvent vu avec méfiance par les décideurs. Le projet Téléo a également eu toutes les difficultés pour convaincre. Un aboutissement qui aura pris de longues années. La construction d’un téléphérique urbain n’est pas un sprint, mais bien une course de fond ! C’est en 2006 que le projet est lancé… et ce n’est qu’en mai 2022 que les premiers voyageurs sont transportés. La conception, la réalisation et la maintenance de Téléo sont assurées par un groupement emmené par Poma, avec Altiservice (maintenance), Bouygues TP (construction des stations et génie civil), Systra (études de conception), Seti (conception des bâtiments) et l’architecte Séquences (intégration dans l’environnement). Plus long téléphérique urbain de France, il relie l’Oncopole à l’Université Paul-Sabatier, avec un arrêt à l’hôpital Rangueil : près de 3 kilomètres parcourus en une dizaine de minutes. Le même trajet s’accomplissant en 40 minutes en voiture.

Téléo doit améliorer la desserte des grands équipements du sud de la métropole où se concentrent plusieurs pôles d’attraction majeurs : l’Université Paul Sabatier (30 000 étudiants), l’Hôpital Rangueil (200 000 consultations médicales par an) et la zone de l’Oncopole (plus de 10 000 emplois).

Desservant trois stations la liaison de 2,7 km franchit la Garonne et est connecté au réseau de transport existant. Le téléphérique permet également de survoler la zone naturelle préservée de Pech-David et d’effacer une infrastructure routière complètement saturée. Les cabines de Téléo circulent à une fréquence de 1 min 30 en heures de pointe, avec une amplitude de service de 5 h 15 à 00 h 30. Ce téléphérique devrait transporter rapidement plus de 8 000 voyageurs par jour. 100 % accessibles, ses 15 cabines peuvent transporter 1 500 voyageurs par heure et par sens. Les photos d’Adélaïde Maisonabe nous permettent de suivre la construction et la mise en service du téléphérique urbain, contant une passionnante histoire d’ingénierie. L’avenir nous dira si le téléphérique urbain était la bonne solution. Mais, une certitude, les premiers chiffres sont au rendez-vous. Le week-end de l’ouverture, le samedi 14 et le dimanche 15 mai, plus de 50 000 personnes ont emprunté le nouveau téléphérique.

 

 

Cet article est tiré du numéro 3889 de La Vie du Rail.

Plus d’actualités et dossiers sur le rail dans La Vie du Rail version papier ou en ligne !



Sur le même sujet

  • © Christophe Masse

    Paris à toute vapeur avec la 141 R 840 !

    02 juillet 2022 - Culture

    Le 2 juillet prochain, les amoureux de la vapeur ne manqueront pas le voyage inaugural de la locomotive 141 R 840 de 1947 (photo), restaurée par l’Amicale des anciens et...

  • © RATP

    Une fresque hommage pour la station Aimé Césaire

    01 juillet 2022 - Culture

    Attendu depuis fort longtemps par les habitants d’Aubervilliers, le prolongement de la ligne 12 a enfin été achevé. Les deux nouvelles stations créées, Aimé-Césaire et Mairie d’Aubervilliers, ont vu passer...

  • A l’ombre de la Purple Line

    29 juin 2022 - Culture

    Pour les enfants des rues, les grandes villes indiennes sont remplies de dangers. Dans son roman Les disparus de la Purple Line, Deepa Anaparra expose cette triste réalité à hauteur...

  • © DR

    L’aventure du rail en Corrèze

    27 juin 2022 - Culture

    En Corrèze, L’aventure du rail, une exposition itinérante proposée par l’association Le Pays d'art et d'histoire Vézère Ardoise, présente l’arrivée et le développement du chemin de fer dans l’ouest du...

  • Terre-des-Fins, une ville terminus en phase terminale

    26 juin 2022 - Culture

    Publié aux Editions ZOE dans le cadre d’une exposition au MUDAC (Musée cantonal du design et d’arts appliqués contemporains) de Lausanne, le roman Terre-des-Fins a été écrit par trois auteurs...

  • Paris. Festival sur les rails de la Petite ceinture

    25 juin 2022 - Culture

    Les samedis 2 et 3 juillet, les Jardins du Ruisseau organisent leur désormais traditionnel festival "Clignancourt danse sur les rails", dont c’est la 10e édition. Ouverts en 1998, les Jardins...

Une Commentaire

  1. Güntürk Üstün 23 juin 2022 10 h 34 min

    Depuis le 14 mai 2022, Téléo, le téléphérique urbain toulousain est en service en tant qu’une solution innovante de transport en commun résolument écologique: 100% électrique, il est moins polluant que la voiture, et 3 fois plus rapide pour arriver à destination.
    Téléo est doté de 15 cabines Poma Simba 3S Symphony dont l’esthétique est conçue par l’entreprise Carrozeria Pininfarina, d’une capacité de 34 voyageurs. L’espace intérieur des cabines est aménagé afin d’accueillir les voyageurs à mobilité réduite, les poussettes et les vélos. Leur intérieur est muni de la même sérigraphie de sellerie que celle des nouveaux bus Iveco Urbanway 12 GNC de Tisséo. Leur grande surface vitrée offre une vue imprenable sur les paysages toulousains traversés.
    Avec une vitesse commerciale de 20 km/h, les cabines de Téléo ont une résistance face au vent de 108 km/h maximum.

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS