Nouveau !

Historail, le magazine pour les passionnés de l'histoire ferroviaire édité par La Vie du Rail, lance sa newsletter !
Recevez chaque lundi, le meilleur de l'histoire ferroviaire.

© Cité des sciences et de l’industrie

La grande vitesse ferroviaire décortiquée à la Cité des sciences et de l’industrie

20 février 2019
- -
Par : S. D

Depuis les circulations des premiers Shinkansen, au Japon en 1964, la grande vitesse est devenue la nouvelle frontière ferroviaire. En France, l’entrée dans le club restreint s’est accomplie dès les années 1980 avec la première LGV entre Paris et Lyon. Depuis, le TGV a collectionné les records et détient celui de vitesse sur rail avec 574,8 km/h établi il y a plus de 10 ans.

La Cité des sciences et de l’industrie accueille jusqu’au 18 août l’exposition « Grande vitesse ferroviaire », un événement dont La Vie du Rail est partenaire. Elle prend place dans la série « Les mains dans le cambouis/Le génie technique à l’oeuvre » qui décortique les savoir- faire et le génie technique. Initialement présentée à l’Espace sciences de Rennes, elle explique sur 700 m2 quelques-uns des défis techniques que les ingénieurs ont dû relever pour parvenir à la grande vitesse ferroviaire à travers des maquettes, des jeux interactifs et des vidéos.

La première question abordée sonne comme un défi. Comment déplacer un train de 400 t à une vitesse commerciale de 320 km/h ? Cet espace nous éclaire sur les effets de la vitesse sur le déplacement d’un train. La grande vitesse ferroviaire pose un certain nombre de problématiques. Il faut trouver un équilibre entre adhérence et puissance et maintenir des infrastructures particulièrement éprouvées. Dans un second temps, nous nous penchons sur la complexité de la construction d’une ligne à grande vitesse (LGV) et sur l’incroyable mobilisation de moyens et de compétences pour achever ces chantiers hors normes.

Puis, dans un troisième espace, on se rassure ! La grande vitesse ferroviaire repose sur une confiance inébranlable dans la sécurité. On détaille ici les mesures spécifiques qui permettent de se déplacer sur des rails à 320 km/h en toute sécurité.

Un parcours artistique complète l’exposition et offre un autre regard sur la grande vitesse. Vous pourrez notamment y découvrir une oeuvre monumentale de Jean-Michel Caillebotte La motrice ou Cosmos Express, un dispositif immersif créé par Joanic Lemercier, où des vidéos sont projetées en continu pour créer un voyage tout à fait singulier.

 

Grande vitesse ferroviaire, du 19 février au 18 août 2019. Cité des sciences et de l’industrie 30, avenue Corentin-Cariou, 75019 Paris.

Renseignements : www.cite-sciences.fr

 

Pour suivre toute l’actualité culturelle ferroviaire, suivez Samuel Delziani, chef de la rubrique Culture Rail de la Vie du Rail, sur Twitter.



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégié des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • La News Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

  • La News Rail Passion

    Recevez chaque mercredi toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La lettre du cheminot

    Recevez chaque jeudi les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La News Historail

    Recevez chaque lundi les derniers dossiers en ligne et le magazine dès sa parution

EN SAVOIR PLUS