© Patrick Laval _ PHOTORAIL

Un « bus électrique aux allures de tramway », long de 12 m, avec un empattement très long.

Aptis, bus électrique ou segment de tram?

15 mai 2017
- -
Par : Patrick Laval

Le 27 avril, les invités d’Alstom ont pu se faire une première impression du confort et du silence d’Aptis lors d’un court parcours dans l’enceinte de La Cité du Cinéma, qui a permis de constater à quel point ce véhicule est différent des autres. Toutefois, Aptis reste dans les normes dimensionnelles imparties aux bus de 12 m, avec la bonne largeur et une hauteur qui est même un peu inférieure à l’enveloppe demandée. Alors que le rayon de braquage permis par ses deux essieux indépendants implantés le plus extérieurement possible, sans porte-à-faux, est inférieur à ses concurrents.

Pour Alstom et sa filiale NTL, qui l’ont lancé en mars dernier, Aptis est un « bus aux allures de tramway ». Comme si l’on avait pris un segment modulaire de Translohr, légèrement élargi pour être placé entre un poste de conduite et une plateforme arrière surélevée, sous laquelle se trouve un moteur électrique de tram Citadis. Du tram, on retrouve l’accès et le plancher bas, ainsi que la traction électrique. Mais ici avec des batteries, placées sur le toit comme dans un tram, d’où une meilleure répartition des masses, presque équilibrée entre les deux essieux, ce qui est loin d’être le cas sur les bus « classiques » de la concurrence. Différent profondément « des bus diesel dans lesquels on a remplacé le diesel par un moteur électrique », Aptis est « un véhicule repensé pour l’électromobilité », selon Henri Poupart-Lafarge. Et qui a bien l’intention de se placer comme ses concurrents sur le marché – considérable – des bus électriques que les villes européennes doivent commander par milliers d’ici moins de dix ans.

Sur ce créneau, Alstom est convaincu que son bus électrique pour un maximum de 95 personnes « qui ont l’impression d’être dans un tramway », est un avantage concurrentiel. Surtout si l’objectif « qu’Aptis ne soit pas plus cher qu’un bus diesel sur sa durée de vie », évoqué par Henri Poupart-Lafarge est respecté, en se basant sur le fait qu’un tram a une durée de vie plus longue qu’un bus. Enfin, comme le rappelle le PDG d’Alstom, « nous ne souhaitons pas développer de batteries stricto sensu », ce qui permet à Aptis d’être « neutre par rapport aux différentes technologies de batterie ». De toute façon, comme ce véhicule doit durer vingt ans, il devra incorporer les technologies les plus efficaces à l’avenir, qui ne seront certainement pas celles d’aujourd’hui. Voire la pile à hydrogène, qui équipe le Coradia Lint présenté en Allemagne en mars dernier.



Sur le même sujet

  • Locomotive à vapeur 60163 Tornado à Tyseley, Angleterre, le  28 juin 2009

    Grande-Bretagne. À toute vapeur… à 160 km/h

    28 mai 2017 - Materiel

    Convertie en miles par heure (mph), la vitesse de 160 km/h atteinte en essais par la locomotive à vapeur Tornado est bien plus symbolique : 100 mph. C’était au cours...

  • Photographie d'une 150 P 13 à Noyelles. Celle de Charleville-Mézières s’apprête à sortir
de la réserve pour une exposition.

    Patrimoine ferroviaire. Une collection en péril

    27 mai 2017 - Materiel

    Où va-t-on pouvoir trouver un endroit sécurisé, à l’abri des intempéries et des convoitises ? Les amateurs de matériels ferroviaires s’émeuvent. À Charleville-Mézières, rapporte l’un d’eux, un ancien dépôt SNCF,...

  • Essais statiques et
dynamiques pour
le Coradia iLint sur la voie
contournant le site Alstom de
Salzgitter.
Jusqu’à 60 éléments
pourraient être
commandés dans quatre
Länder : Basse-Saxe,
Rhénanie-du-Nord-
Westphalie, Bade-Wurtemberg
et Hesse.

    1ers essais pour la rame à hydrogène d’Alstom

    23 mai 2017 - Materiel

    Six mois après sa présentation par Alstom à Berlin dans le cadre du salon Innotrans, l’élément automoteur à pile à hydrogène Coradia iLint atteint 80 km/h sur la voie d’essais...

  • Coradia Continental 440 010 d'Alstom en gare de  Münich.

    Allemagne. DB Regio commande plus de 100 Coradia

    22 mai 2017 - Materiel

    Construit en Basse-Saxe par l’usine Alstom géante de Salzgitter, le Coradia Continental (par opposition à la version Nordic, aux normes suédoises) est un peu le cousin allemand du Régiolis. Et...

  • © Charly Jurine Saint-Etienne Métropole

    Le tram CAF de Saint-Étienne en service

    20 mai 2017 - Materiel

    Depuis le 3 mai, après Nantes et Besançon, Saint-Étienne est le troisième réseau français à avoir des tramways CAF produits par l’usine de Bagnères-de-Bigorre (Hautes- Pyrénées) en service. Au total,...

  • © CP Alstom

    Vers un métro plus intelligent

    17 mai 2017 - Materiel

    Vu par les voyageurs, l’autonomie des véhicules de surface et l’automatisation des métros ne sont que des moyens. Bien plus important dans la vie quotidienne est d’organiser son trajet, par...

Une Commentaire

  1. Güntürk Üstün 16 mai 2017 0 h 40 min

    À bon vin point d’enseigne! “Aptis” est le nouveau jouet/bijou d’Alstom et sa filiale NTL mais il n’est pourtant ni un bus, ni un tram conventionnel. Ce nouveau bus électrique (et écologique) est peut-être ‘un trambus’ (lancé comme un trolleybus contemporain) sans poteaux. Il ressemble aussi un petit peu aux certains types de bus d’aéroport (surtout comme ceux de Van Hool). Visant le marché des “bus du futur”, Alstom et NTL sont convaincus que leur Aptis se fera un nom pour lui-même dans un avenir proche au sein du transport urbain. Ça paraît raisonnable. Doté de quatre roues directrices, il offre également une maniabilité supérieure à des bus classiques de même taille. Le branchement de ses batteries lors de la charge pourra se faire par le toit ou par le sol en fonction du choix des opérateurs. Et en plus, ses fabriquants revendiquent une durée de vie de 20 ans. À quand le prototype des Aptis articulés?

    Répondre

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

EN SAVOIR PLUS