Université populaire d’Est Ensemble

Université populaire d’Est Ensemble Les problématiques de transports

10 mars 2017
- -
Par : Samuel Delziani

Pour son tout premier cycle, lancé en décembre dernier, l’Université populaire d’Est Ensemble propose une série de conférences et de visites commentées autour du thème des transports et des grandes infrastructures de la région pour répondre à ces questions essentielles : « Comment ces grandes infrastructures ont-elles modelé le territoire et continuent-elles de le modeler ? Comment le défigurent-elles et le reconfigurentelles ? » Est Ensemble, est un établissement public territorial de l’Est parisien créé par neuf villes de l’Est parisien : Bagnolet, Bobigny, Bondy, Le Pré-Saint-Gervais, Les Lilas, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin et Romainville.

Jusqu’en juin 2017, des visites et des balades sont ainsi proposées au grand public : échangeurs de Bagnolet, écluse du pont de Flandres ou encore technicentre de Paris-Est, tous les moyens de déplacement sont sollicités. Ainsi le 22 mars, vous pourrez pénétrer dans l’atelier RATP de Bobigny. L’exploitation des matériels de la RATP, trajet après trajet, jour après jour, année après année, ne s’accomplit pas sans conséquences et régulièrement ils doivent être révisés pour garantir la sécurité et leur fiabilité. Dans les ateliers de Bobigny, les équipes de la régie s’évertuent à maintenir en état des voitures de la ligne 5 du métro parisien, mais également d’un certain nombre d’éléments du tramway Saint-Denis – Noisy-le-Sec. Autre visite à ne pas manquer : l’ancienne gare de Bobigny. Alors que l’armée allemande occupe la capitale suite à la capitulation, la gare de Bobigny reprend du service après avoir été fermée au trafic voyageurs dans les années 30. Jusque-là, les convois de déportés partaient de la gare du Bourget.

Le choix de la gare de Bobigny est un choix pragmatique, la gare étant située à proximité du noeud ferroviaire de Noisy-le-Sec que les convois empruntent pour rejoindre le réseau de l’Est. Cette gare est également plus discrète et donc moins exposée aux risques de bombardement que la gare du Bourget. En juillet 1943, elle devient donc une gare de déportation. Dès lors, la gare de Bobigny, jusque-là à l’abandon, servira de point de départ pour 21 convois de déportés juifs entre juillet 1943 et août 1944, soit 22 407 personnes. Enfermés dans des wagons à bestiaux plombés, ils accomplissent cet ultime voyage dans des conditions terribles, avec pour destination finale le camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau. Un trajet de 53 heures.

Le 31 juillet 1944, le dernier convoi quitte Bobigny avec près de 1 300 juifs, dont 330 enfants. En janvier 2015, la gare a été transformée en un lieu de souvenir. Autre visite à ne pas rater, celle de La Fabrique du métro au mois de juin prochain. En janvier 2017, la Société du Grand Paris a lancé ce laboratoire dédié au projet de Grand Paris Express. Sur près de 2 500 m2, il accueille la reproduction d’une gare à échelle 1 qui permettra d’informer, mais également de penser les futurs usages de ces gares du futur. La Fabrique du métro est implantée à Saint-Ouen, en Seine-Saint- Denis, département où seront construites plus d’un tiers des gares prévues pour le Grand Paris Express. Si vous êtes intéressé par certains événements de cette université populaire, ne tardez pas à réserver, les places sont rares !

Renseignements sur l’Université populaire d’Est Ensemble



Sur le même sujet

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

EN SAVOIR PLUS