• © Transport for London

  • © Transport for London

  • © Transport for London

Londres. Daniel Buren dévoile sa création pour la station de Tottenham Court Road

17 juillet 2017
- -
Par : Samuel Delziani

Le public londonien a pu découvrir le 3 juillet dernier, le travail que Transport for London, le gestionnaire des transports de la capitale britannique, a commandé à Daniel Buren dans le cadre de l’importante modernisation de sa station de métro de Tottenham Court Road dans le centre de Londres. Cette oeuvre permanente baptisée « Diamonds and Circles » (Diamants et cercles) est la toute première de l’artiste français issue d’une commande publique en Grande-Bretagne. Après les imposantes mosaïques de l’artiste écossais Eduardo Paolozzi réalisées en 1982 et récemment restaurées (voir La Vie du Rail 3611) dans la perspective de la mise en service de l’Elisabeth Line, c’est donc une nouvelle oeuvre d’art qui investit cette importante station du réseau, où plusieurs lignes se croisent. Douglas Gordon et Richard Wright, deux artistes importants, vont également installer des oeuvres dans la partie de la station dédiée à la nouvelle ligne. Cela fait deux ans que l’installation, dans le hall de vente des tickets et les nouvelles sorties d’Oxford Circus et de Charing Cross Road, de la création de Daniel Buren a débuté. Un défi enthousiasmant pour l’artiste de 79 ans : « Une commande publique est intéressante pour moi parce que tu peux développer le lieu, les personnes qui utilisent l’espace et les liens entre toutes ces choses … Les musées n’attirent qu’une partie de la population. Le public dans une station de métro, c’est tout le monde et il y a un flux constant de personnes courant dans les deux sens. Je veux leur offrir une belle bulle d’oxygène pour l’esprit. »

Satisfaction également du côté de London Underground. Pour Eleanor Pinfield, directrice d’Art of the Underground, un organisme soutenu par l’exploitant du métro londonien et qui y organise des événements culturels, l’oeuvre de Buren nous interroge sur « le pas et la trajectoire que nous empruntons lorsque nous passons dans la station. Daniel Buren a apporté l’extraordinaire dans notre déplacement du quotidien. » Et l’extraordinaire, ce n’est pas rien dans le trajet des 150 000 voyageurs qui traversent chaque jour la station. Le plan de modernisation de 500 millions de livres (569 millions d’euros) a radicalement transformé Tottenham Court Road. Le hall de la billetterie est aujourd’hui cinq fois plus large, trois nouvelles entrées ont été créées, ainsi que huit nouveaux escalators et six ascenseurs. La station est d’ailleurs devenue la 71e du réseau à être accessible aux personnes à mobilité réduite. Ainsi, le travail de Buren sera bien offert à tous les Londoniens !



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

EN SAVOIR PLUS