• @kris_lille

  • @comme Jeanette

  • @pbalille

Lille. La station de métro République Beaux-Arts expose les “instagrammers”

4 octobre 2017
- -
Par : Samuel Delziani

Les utilisateurs du réseau social de partage de photos Instagram ont pu, à l’occasion d’une visite privée, arpenter les allées du Palais des Beaux-Arts de Lille, et prendre autant de clichés qu’ils le désiraient. Ils étaient ainsi 50 photographes amateurs à proposer un regard neuf sur le musée.

En partenariat avec le Palais des Beaux-Arts de Lille, Keolis Lille vient de renouveler une partie des reproductions d’oeuvres d’art issues des collections du Palais des Beaux- Arts et qui sont exposées dans la station de métro République Beaux-Arts du réseau Transpole.

Non loin de la sculpture d’Armand Debève, Les Muses, 14 reproductions de photos ont été installées sur les murs de la sortie qui mène vers la place Richebé et la rue de Béthune. 14 clichés sélectionnés parmi les 600 photographies produites par les « instagramers ».

Les participants aux Journées européennes du patrimoine 2017, qui se sont déroulées les 16 et 17 septembre dernier, ont pu découvrir l’exposition en avant-première à l’occasion d’une visite guidée exceptionnelle.

Le Palais des Beaux-Arts a décidé de faire sortir ses collections à l’extérieur du musée, des évènements « hors les murs » qui permettent d’apporter l’art à des publics qui ne fréquentent pas nécessairement les institutions culturelles. Avec ses 20 000 voyageurs passant quotidiennement par la station République Beaux-Arts, le lieu se prête parfaitement à ce noble dessein.

Conçue par l’architecte Gilles Neveux, la station République Beaux-Arts se révèle comme l’anti-chambre du palais avec de nombreuses reproductions d’oeuvres exposées au Palais des Beaux-Arts, comme Les Muses d’Armand Debève située sous le puits de lumière de l’accès à la place Richebé, Spartacus brisant ses liens de Foyatier (au fond de la salle des échanges) ou L’Automne et Le Printemps de Carrier Belleuse.

Sur les quais, le voyageur peut admirer en attendant son métro : L’ouvrier de la Passion du XVIe, L’Amour piqué de Idrac, Le voyageur de Meissonier ou encore Pénélope de Bourdelle.

Cet évènement culturel en annonce d’ailleurs d’autres. Ainsi Francine Velthuizen, directeur marketing et commercial Keolis Lille : « L’expo @igersLille s’inscrit pleinement dans la politique de promotion culturelle que nous menons pour développer l’attractivité du territoire et connecter le réseau des transports en commun de la MEL à son patrimoine. Les stations de métro seront d’ailleurs prochainement à nouveau le théâtre d’expressions culturelles, musicales cette fois-ci, avec les concerts donnés en octobre et novembre par les gagnants du casting Live in Transpole».



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

EN SAVOIR PLUS