© DR

Sri Lanka. La Main Line traverse une nature luxuriante.

Documentaire La Main Line, ligne mythique au Sri Lanka

14 avril 2017
- -
Par : Samuel Delziani

La série documentaire Un billet de train pour… propose un tour d’horizon des lignes les plus prestigieuses du monde. Cette fois-ci, elle nous convie le long d’une voie qui émerge d’une nature luxuriante, qui s’affranchit d’un relief des plus accidentés et qui nous emmène au coeur de la culture du Sri Lanka, au sud du sous-continent indien. Un voyage de près de 45 minutes diffusé pour la première fois en juillet 2015 et rediffusé ce dimanche.

Le train s’ébranle d’un quai de la gare de Colombo – Fort. Construite par le colon Anglais en 1917 sur le modèle de la gare Victoria de Manchester, notamment pour les structures métalliques, elle est le point de départ de la Coastal Line (ligne côtière) et de la Main Line (ligne principale). C’est cette ligne, la plus importante du réseau sri lankais, que nous allons découvrir. Elle relie la capitale à Ella, une petite bourgade à 270 km de Colombo et à 1 000 mètres d’altitude. Un périple de 9 heures – du moins quand tout se passe bien – à travers les plantations de thé, surmontant cascades et réveillant des villages isolés tout au long de sa route.

Ce sont donc les Britanniques qui ont mis en service en 1864 cette ligne à voie large, 1,676 mm, un écartement – le même qu’en Inde, qu’au Pakistan ainsi qu’au Bangladesh – approprié au transport du fret, notamment du célèbre thé de Ceylan, dont la culture aujourd’hui encore s’étale partout dans ce paysage accidenté, les petits arbustes s’élevant sur les plus petites terrasses, sur la moindre parcelle de terre aménagée par un travail constant et titanesque des cultivateurs.

À Kandy, ville classée au patrimoine culturel mondial de l’Unesco, nous découvrons l’ancienne capitale du pouvoir cinghalais avant l’arrivée des Britanniques. Des dynasties de rois y ont puisé leur pouvoir à travers le célèbre Temple de la Dent, qui refermerait une incisive du Bouddha, une relique qui exerce encore aujourd’hui un fort pouvoir d’attraction sur les bouddhistes du monde. Capitale culturelle importante du Sri Lanka, les secrets des danses traditionnelles, créées pour le bienfait des rois, y sont toujours transmis. L’ascension continue sur cette ligne qui constitue la plus haute du monde à voie large et nous marquerons même un arrêt à son point culminant à près de 1 900 mètres d’altitude !

Puis, l’arrêt à Nuwara Eliya a de quoi surprendre… Avec son hippodrome, son club de golf de 18 trous, ses petits cottages et sa pluie sans fin qui ne déconcentre pas les joueurs de cricket, nous ne sommes pas outre-Manche, mais bien au Sri Lanka. Les Anglais ont recréé ici un petit bout de leur île. La nostalgie du colon est impénétrable…

Bientôt, c’est déjà l’heure de quitter le train et de découvrir la petite cité d’Ella et son ambiance retirée et assoupie. Magie du montage, le voyage s’est accompli en moins d’une heure !

Dimanche 16 avril à 19 h. Un billet de train pour… le Sri Lanka. Réalisé par Alexander Schweitzer. Première diffusion : 31 juillet 2015.



Sur le même sujet

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

EN SAVOIR PLUS